Actualités

Gravity : vers un procès toujours plus scandaleux ?

Par Republ33k
9 février 2015

Si vous n'êtes pas au courant, sachez qu'un procès entourant le film Gravity est en cours du côté d'Hollywod. Et il implique pas moins de trois acteurs différents : la romancière Tess Gerritsen, à qui on doit le roman Gravity (Chimère en français), New Line Productions et Warner Bros.

Il se trouve que la romancière a vendu les droits d'adaptation de son livre en 1999 à New Line, alors que son roman n'est pas terminé. A la base, l'histoire n'a pas grand chose à voir avec le film, car l'action repose sur la diffusion d'un virus au sein de la Station Spatiale Internationale. Seulement, Tess Gerritsen va modifier le final de son roman, plaçant son héroïne dans l'espace à la suite d'une explosion dans l'ISS. Elle doit alors rejoindre la terre par ses propres moyens. 

Ca vous rappelle quelque chose pas vrai ? C'est là tout le sujet ce ce procès. Mais il se trouve que Tess Gerritsen est dans une très mauvaise posture face à Warner Bros. Bien que la société ait racheté New Line depuis l'écriture du roman, elle prétend que les ressemblances ne sont pas volontaires. Sauf qu'il a été prouvé qu'Alfonso Cuarón, réalisateur de Gravity, était déjà attaché au projet au début des années 2000, et qu'il a donc posé ses yeux sur le roman.

Jusqu'alors, la romancière pensait que les ressemblances entre son final et le film étaient fortuites, mais puisqu'il a été prouvé que le réalisateur était déjà impliqué dans l'adaptation du roman, pour laquelle Tess Gerritsen devait toucher une part des bénéfices, la donne change complètement. Or, Warner Bros prétend que le film final n'a rien à voir avec le roman d'origine, et que la romancière n'est donc pas dans son bon droit. De plus, même si New Line appartient désormais à Warner Bros, la société n'hésite pas à faire jouer la carte de la hiérarchie, expliquant que ce n'est pas elle qui a signé le contrat avec la romancière, mais bien les responsables de New Line Productions de l'époque.

Autrement dit, Tess Gerritsen est en fâcheuse posture. Elle a d'ailleurs appelé les scénaristes à la prudence, affirmant que les contrats hollywoodiens n'étaient plus en mesure de les protéger, et cette histoire semble hélas lui donner raison...

source

Gravity : vers un procès toujours plus scandaleux ?