Actualités

Guillermo Del Toro explique pourquoi les monstres d'Universal ne fonctionnent pas selon lui

Par Corentin
7 décembre 2017

On apprenait récemment que le géant mexicain aurait pu être le gérant des franchises de monstres classiques, pensées en univers partagé dernièrement par Universal. 

Mais si lui-même regrette d'avoir passé la main, Del Toro se montre finalement assez critique de l'approche générale prise sur le cinéma d'horreur actuel. Tandis qu'il déclare sa flamme à La Créature du Lac Noir de son côté (dans une création originale, de surcroît), il pense surtout que le problème naît de la déconstruction moderne que traverse le cinéma d'horreur.
 
"Je pense qu'il existe cette attitude post-moderne envers le genre qui essaye de le désarmer, ou de le déconstruire. Et je pense que quand vous approchez ces personnages avec un amour sincère, c'est bien plus risqué parce que vous ne prenez pas assez de distance. Vous devenez juste heureux de travailler sur ce qui vous plaît, alors que c'est plus simple de se montrer ironique, donc je pense que ça fait partie du problème.

D'un autre côté, vous avez des choses ambivalentes, comme Jordan Peele qui a réussit et ne s'est pas montré ironique du tout, mais intelligent. Il a proposé une rencontre entre le respect et l'intelligence. C'est une bonne année pour l'heure, c'est sûr."

Tandis que Del Toro part de son côté vers d'autres prairies plus tranquilles, Universal semble avoir mis les machines à l'arrêt pour son projet de monstres unifiés. Et alors qu'après des années à remplir son agenda, le réalisateur n'a plus aujourd'hui qu'une seule réalisation en ligne de mire, le studio serait bien inspiré de retourner vers lui pour espérer conquérir les foules.
 
Après tout, c'est aussi à Del Toro que l'on doit la découverte d'Andy Muschietti sur Mama, et l'amour du monstre classique l'aura poussé en amont de La Forme de l'Eau a déjà rendre (joliment) hommage à l'horreur classique dans Crimson Peak. L'imaginer en capitaine d'industrie de son propre univers partagé, susceptible de mettre en lumière des réalisateurs qui seraient les grands noms de l'horreur de demain, serait la meilleure nouvelle à attendre du Dark Universe. En plus de contrevenir à la règle d'imitation de Marvel qui s'abat en ce moment sur Hollywood.
 
En l'attente, La Forme de l'Eau est toujours prévu pour le 20 janvier.
 

Commentaires