Actualités

Han Solo : de premiers éléments de réponse pour le départ de Lord & Miller

Par Republ33k
26 juin 2017

Le Faucon Millenium avait pris un sacré coup la semaine dernière lorsque nous apprenions que Phil Lord et Chris Miller quittaient son cockpit avec un DL-44 sur la tempe. Mais qui a tiré le premier ? The Hollywood Reporter nous en apprend un peu plus aujourd'hui dans un long article.

En l'occurrence celui-ci compile les avis de plusieurs sources, rangées du côté de Lucasfilm ou des réalisateurs. On commence par apprendre que du côté de Lord & Miller, les délais étaient très serrés et que les metteurs en scène n'ont jamais eu l'impression d'avoir assez de temps pour mettre leur film en boîte.
 
Et justement, c'est leur style de management qui serait en cause. Les deux bonhommes étaient en effet très portés sur l'improvisation, et pas seulement auprès de leurs acteurs, mais de toutes leurs équipes de tournage, laissées libres de leurs mouvements. Une approche qui fonctionne bien sur une comédie comme 21 Jump Street, mais beaucoup moins sur une production massive comme celle d'un spin-off Star Wars. Pour nuancer son propos, l'article de THR explique toutefois qu'une partie de l'équipe s'était parfaitement accommodée de ce style et que des efforts avaient étaient faits. Ils prenaient la forme de répétitions en amont du tournage et de prises de vue alternatives, plus proche du scénario de Lawrence Kasdan et son fils Jon.
 
Kasdan, scénariste de l'Empire Contre-Attaque, aurait d'ailleurs été envoyé auprès de la production pour surveiller le tournage et l'approche de Lord & Miller sur son scénario, Kathleen Kennedy craignant que le film ne dévie vraiment de son cap. Une forme d'espionnage qui ne fut pas appréciée des réalisateurs. Encore moins quand ils ont appris que la présidente de Lucasfilm souhaitait faire de Kasdan le Tony Gilroy - qui avait collaboré avec Gareth Edwards pour "sauver" Rogue One - du spin-off Han Solo. Une tentative de collaboration et d’apaisement qui a vite échoué, poussant les réalisateurs vers la sortie.
 
Ils ne sont cependant pas les seuls victimes de la production. Un monteur, Chris Dickens (Macbeth) a été remplacé au cours de la production par Pietro Scalia (Alien : Covenant, The Martian), en mai dernier. Par ailleurs, un coach a été engagé par la prod' pour Alden Ehrenreich, le nouveau Han Solo, au beau milieu du tournage, ce qui est particulièrement rare. C'est alors que Phil Lord et Chris Miller avaient suggéré Maggie Kiley, autrice-réalisatrice qui a travaillé avec les deux lurons sur 21 Jump Street.
 
Le projet semblait donc s'écrouler sur lui-même bien avant l'explosion des différends entre Lucasfilm et Lord & Miller. Les équipes de tournage auraient ainsi applaudi l'arrivée de Ron Howard sur le tournage. Le réalisateur d'Inferno était d'abord hésitant, selon THR, mais s'est assuré de la bonne conduite du projet en discutant avec Lord & Miller en amont. Très poli, Howard s'est montré prêt à utiliser les prises de vues déjà existantes, qu'il juge parfaitement exploitables, d'après les sources de l'article.
 
Reste à savoir qui recevra le crédit de la réalisation. Cette décision appartient à la Directors Guild of America, et se sera donc à elle à trancher d'ici mai prochain et la sortie de Han Solo dans les salles obscures.

Commentaires