Actualités

L'E.T. de Steven Spielberg aurait pu être bien différent

Par Alfro
20 octobre 2014

Quand on redécouvre l'un des classiques du cinéma de science-fiction à travers ses travaux préparatoires, on se rend compte que l'on aurait pu avoir un film bien différent.

En 1977, alors qu'il tourne Rencontre du Troisième Type, le jeune réalisateur Steven Spielberg tombe sur l'histoire d'une famille du Kentucky qui aurait survécu à une attaque extra-terrestre seule dans leur maison. Cette histoire le fascine et il décide de l'adapter en un film qui s'appellera Night Skies.

Les travaux préparatoires commencent et il demande au génie des effets spéciaux Rick Baker (il a notamment travaillé sur Star Wars ou Vidéodrome) de concevoir les aliens en question. Cependant, alors que Spielberg tourne Les Aventuriers de l'Arche Perdue, où il met en scène un certain nombre de nazis, il commence à sentir que représenter les aliens (qui symbolisent l'étranger) comme des horribles créatures ne le tente plus trop.

C'est alors qu'il va lire le script de Night Skies à Melissa Mathison, future femme d'Harrison Ford et scénariste de L'Étalon Noir (elle écrira plus tard Kundun pour Martin Scorcese), qui va tomber sous le charme de l'histoire de Buddy, un alien abandonné par ses pairs parce qu'il est trop gentil et qui va nouer une relation forte avec le garçon autiste qui l'a recueilli. Elle va alors conseiller à Spielberg d'axer son histoire dessus. Ainsi est né E.T. !

Sauf que cela ne va plaire à tout le monde, puisque Rick Baker avait largement avancé sur son travail, qu'il doit désormais abandonner. Si bien que lorsque Spielberg va lui proposer de faire de même sur E.T., il refusera. Il nous reste tout de même les designs qu'il avait réalisé pour Night Skies qu'il a dévoilé sur la Toile. Pour prendre sa suite, c'est Ed Verreaux qui va designer l'E.T. dont il nous montre les concept-arts. Là encore, le meilleur pote d'Elliott aurait pu avoir une tête bien différente.

L'E.T. de Steven Spielberg aurait pu être bien différentL'E.T. de Steven Spielberg aurait pu être bien différentL'E.T. de Steven Spielberg aurait pu être bien différentL'E.T. de Steven Spielberg aurait pu être bien différent

Commentaires