Actualités

Quelques mois plus tard, James Cameron rend hommage à Bill Paxton

Par Republ33k
16 août 2017

Game over man, s'étaient dit les fans d'Aliens en apprenant il y a quelques semaines de cela la disparition du génial Bill Paxton, auquel James Cameron a tenu à rendre hommage, avec un peu de retard mais beaucoup de sincérité.

Il faut dire que le réalisateur a souvent collaboré avec Paxton. Dès le premier Terminator en 1984, où il incarnait le leader des célèbres punks affrontant le T-800. On l'avait ensuite retrouvé dans Aliens, où il incarnait William Hudson, puis dans True Lies et enfin dans Titanic, en 1997.
 
Deux carrières étroitement nouées donc, et un bel hommage par Cameron :
 
"Bill Paxton était un artiste passionné, vraiment. Il adorait l'art, et je veux dire par là que c'était un vrai collectionneur, avec une vraie appréciation pour la culture, et la littérature, notamment. Il était unique, il cassait le moule. Il avait un vrai... Un zeste de vie et de créativité, si vous voulez. Il savait toujours quel projet il voulait faire ensuite, et le projet après celui-là. Et il pouvait compter sur cette capacité incroyable qui lui permettait de faire ce qu'il avait envie de faire, de jouer ce qu'il avait envie de jouer. Mais dans le même temps, quand on a bossé ensemble - s'il m'a toujours donné des idées qui ont enrichi ses personnages - il s'immergeait toujours dans le rôle. Il n'était pas là pour réaliser mon film. 
 
Nous étions devenus de vrais amis en 1981, je crois, quand on a tout les deux bossé pour Roger Corman. Et nous sommes restés amis jusqu'à - je ne veux pas dire jusqu'au jour de sa mort - mais jusqu'à la nuit où il est parti au bloc et que ça s'est mal passé. Je lui ai parlé cette nuit-là. Donc oui, c'est un très, très bon ami, et un vrai artiste."
 
Des mots justes qui nous rappellent à quel point Bill Paxton risque de nous manquer dans les années à venir.
 

Commentaires