Actualités

Une dynamique familiale au cœur de l'intrigue de Star Wars : Rogue One ?

Par Republ33k
5 janvier 2016

Dans 345 jours maintenant, nous découvrirons un nouveau Star Wars, moins d'un an après The Force Awakens. Et non des moindres : Rogue One, premier spin-off à faire son apparition dans le giron de l'univers créé par Lucas.

On sait pour le moment peu de choses sur le film de Gareth Edwards (Godzilla), si ce n'est qu'il tourne autour de l'Etoile Noire, mais une rumeur rapportée par Making Star Wars pourrait bien préciser le métrage et sa dynamique narrative.

 

Attention aux spoilers potentiels pour Rogue One

 

Celle-ci serait en effet familiale. Ce qui est tout à fait en phase avec l'univers Star Wars, qui est quasi-essentiellement conçu sur des liens filiaux, au cinéma du moins. Ainsi, Mads Mikkelsen, qui joue un personnage vraisemblablement nommé Galen, interpréterait le père du personnage encore inconnu de l'actrice britannique Felicity Jones.

Galen serait l'ingénieur qui aurait repris en main les conceptions Géonosiennes de l'Etoile Noire, qui seront au centre de toutes les attentions dans ce film, qui voit un commando voler les plans de l'engin de mort. Un protagoniste à la Robert Oppenheimer, l'un des créateurs de la bombe atomique. Autrement dit, c'est un personnage dépassé par sa création qu'interprètera ce bon Mads.

Papa regrettant d'avoir donné naissance à "l'engin de guerre le plus puissant de tout l'univers", il fera appel à la seule personne qu'il sait digne de confiance, sa fille, incarnée par Felicity Jones, pour rétablir l'équilibre dans la Force. Ce qui pourrait aller dans le sens des rumeurs qui veulent que Jones interprète une mercenaire sans attaches. Ou, comme le souligne Making Star Wars, peut-être que son personnage est elle aussi une scientifique, qui emploiera des mercenaires pour l'aider dans sa tâche. Qui sait.

Une perspective en tous cas intéressante, qui saurait surfer sur l'aspect familial de Star Wars tout en proposant une histoire plus fraîche. A découvrir le 14 décembre prochain dans les salles françaises, on le rappelle.

Source

Commentaires