Dossiers

Mulder et Scully, duo de légende

Par Alfro
25 septembre 2013

Comment faire une semaine X-Files sans parler du duo star de cette série ? Impossible. C'est la raison pour laquelle nous revenons aujourd'hui sur un couple ambigu qui est devenu une véritable référence de la pop culture. Cette équipe dysfonctionnelle ne semblait pas de prime abord vouée à devenir culte et pourtant, Mulder et Scully sont désormais la marque de fabrique de la série culte de Chris Carter. Retour sur des icônes imparables des années 90.

Mulder et Scully, duo de légende
1 - Fox Mulder, l'esprit ouvert
2 - Dana Scully, le scepticisme scientifique
3 - Un couple ambigu
1. | Fox Mulder, l'esprit ouvert

Fox Mulder est bien loin de l'image de l'agent du FBI classique, surtout en ces nineties florissantes. On découvre un personnage pas spécialement organisé, qui n'est pas un modèle d'hygiène de vie (même si ce trait est plus ténu sur le début de la série) et qui est bien loin des modèles archétypaux à mâchoire carrée des agents du bureau créé par le petit neveu de Napoléon Ier (c'était l'instant "le saviez-vous ?").

Ce personnage va tenir dans un premier temps grâce au charisme de David Duchovny. Pourtant celui-ci est très peu connu du public lorsqu'il va jouer dans les premiers épisodes d'X-Files. D'ailleurs, il ne se destinait absolument pas à une carrière d'acteur. Il obtient d'abord un diplôme de littérature anglaise à Princeton, qu'il enrichit d'une maîtrise obtenue à Yale, soient deux des plus prestigieuses universités américaines. C'est durant sa maîtrise qu'il commence à jouer dans quelques pièces de théâtre en tant qu'amateur. Après un casting fait au hasard pour une publicité, il prend goût au métier d'acteur et abandonne ses brillantes études pour se lancer dans une carrière plus qu'indécise alors. Il va alors collectionner les petits rôles dans toute une série de films (et aussi dans la série Twin Peaks), avec une apparition notable dans Kalifornia où il donne la réplique à Brad Pitt. Pas la plus reluisante des carrières quand il est engagé pour tenir le rôle de Mulder, et pourtant il va devenir une véritable star dans cette série. Un statut et un rôle dont il aura du mal à se débarrasser. Il lui faudra attendre Californication où il revient à ses premières amours littéraires (Bukowski en tête) pour que le public arrive à le voir autrement que dans le costume cintré de Fox Mulder. C'est dire l'impact qu'a pu avoir ce personnage.
 


Chris Carter prénomme son personnage selon un de ses amis d'enfance, auquel il colle le nom de jeune fille de sa mère. Il va en faire le fil narratif de son histoire, tout en étant le protagoniste de celle-ci (avec Dana Scully). Agent exceptionnel, des études prestigieuses à Oxford, sorti premier de sa promotion à l'école de Quantico, il apparait d'abord comme un pestiféré au sein du FBI. On cerne très vite que son goût pour les événements surnaturels ont fait de lui un paria au sein de l'institution de J. Edgar Hoover. Ce que l'on va comprendre petit à petit, c'est que des événements du passé de Mulder sont à l'origine de son obsession pour les extra-terrestres.
Sous son apparence débonnaire, il cache en fait une personnalité très sombre rongée par sa quête visant à savoir ce qui a pu advenir de sa sœur Samantha. Il ne va pas hésiter à franchir certaines limites pour assouvir cette obsession qui le ronge, que ce soit celles de la loi, ou celles de sa propre santé. À vrai dire, il est un homme de pulsions, n'hésitant pas à se montrer violent lorsque la vie de sa partenaire est mise en danger. C'est cette dernière qui va le redonner un certain goût pour la vie en dehors de son travail.

Il reste cependant un agent exceptionnel sur le terrain, en témoigne la confiance que lui accorde son supérieur Walter Skinner. Les premiers épisodes de la série vont souvent jouer avec le fait que les gens le considèrent comme un tocard alors qu'il fait souvent preuve d'une intuition extraordinaire et d'un sens de la psychologie qui va souvent lui permettre de soutirer des informations à des témoins. Cet hyperactif est régit par deux règles, celle de ne faire confiance à personne (en dehors de Scully au fur et à mesure que la série progresse) et celle de ne laisser aucune hypothèse fermée. S'il se ferme aux gens, ce n'est pas le cas en revanche pour les théories les plus extravagantes, et c'est d'ailleurs ce qui va leur attirer de nombreux problèmes, mais aussi leur permettre de peut-être un jour découvrir la "Vérité".

Chapitre Suivant

Commentaires