Dossiers

Top 5 : Les eyepatchs les plus classes sur les écrans

Par Alfro
5 février 2014
Le eyepatch, ou cache-œil en français, est un accessoire qui est presque devenu un élément visuel classique de la culture pop. S'il existe depuis des millénaires, ce sont les pirates qui ont d'abord popularisé ce bout de tissu. Ces derniers qui sont eux-même devenus des figures récurrentes des œuvres du cinéma ou du jeu vidéo, amenant avec eux cette imagerie de gueules cassées.

Vous pouvez être sûr que le personnage qui portera cet accessoire de mode cachera derrière ce cache-œil un passé brisé et une profonde blessure psychologique. Ou tout simplement un œil crevé. Quoiqu'il en soit, ces personnages "eye-patchés" traversent les films, séries et jeux vidéo en laissant une marque indélébile dans notre esprit. Voici ceux qui nous ont le plus marqué.

Top 5 : Les eyepatchs les plus classes sur les écrans
1 - 5. Saul Tigh
2 - 4. Sagat
3 - 3. Nick Fury
4 - 2. Elle Driver
5 - 1. Kurt Russell
6 - Et les autres...
1. | 5. Saul Tigh

On commence avec un personnage qui aura porté son ombre inquiétante sur les quatre saisons d'une série qui est régulièrement citée dans les exemples des meilleures séries de tous les temps : Battlestar Galactica. Ce remake d'un classique de la télé SF nous présentait l'avatar de l'autorité militaire brute sous la forme du colonel Saul Tigh.

Ce personnage d'une rigueur de corps et d'esprit était interprété par un Michael Hogan qui donnait un tout nouveau sens à la discipline spartiate. Cet homme au caractère exécrable va pourtant faire preuve d'un courage exemplaire, mais qui va lui coûter un œil lors d'une bataille acharnée contre les Cylons. D'où le eyepatch qui va lui être imposé.

Pourtant, ce n'est pas une blessure à l'œil qu'il va cacher, mais un profond ressentiment qui va muter en une colère larvée qui va le mener à un extrémisme politique inquiétant. Qui va se révéler être totalement ironique dans une révélation qui va le remettre une nouvelle fois en porte-à-faux avec lui-même.

Chapitre Suivant

Commentaires