Actualités

Guillermo Del Toro revient sur l'arlésienne Les Montagnes Hallucinées

Par Republ33k
6 avril 2017

Si Guillermo Del Toro est connu pour se lancer dans des projets qui n'aboutissent jamais, il y en a bien un que tout le monde aimerait voir, quitte à faire une croix sur tous les autres. Il s'agit des Montagnes Hallucinées, adaptation de l'histoire de H.P.Lovecraft parue en 1951. Un film en chantier depuis des années, et Collider a essayé de savoir pourquoi.

Dans une conversation très libre avec l'excellent média américain, le réalisateur propose quelques éléments de réponse. Il ne s'agit pas du budget, qui s'élevait un temps à 150 millions de dollars. Ni des partenaires, puisque James Cameron et Tom Cruise sont des noms qui ont été associés - en tant que producteur - au projet, dont les effets spéciaux auraient pu être réalisés par ILM. Bref, toutes les conditions semblent réunies depuis des années, et pourtant, le chantier n'avance pas.
 
Pour expliquer cette stagnation, Guillermo Del Toro attaque les studios et leur façon de penser. Si son interlocutrice prend l'exemple de Deadpool, film de super-héros classé R (interdit au moins de 17 ans non-accompagnés) pour garder espoir, le réalisateur explique que les entreprises face à lui traiteront toujours un succès inattendu comme une exception. Autrement dit, le succès d'un super-héros vulgaire et violent ne veut pas dire qu'un film d'horreur à gros budget pourrait un jour récolter de l'argent.
 
Et c'est bien dommage, puisque d'après le bonhomme, 3000 œuvres, de la maquette au storyboard en passant par des concept arts, bien sûr, ont déjà été produites pour ce film qui ne verra hélas peut-être jamais le jour :
 

Commentaires