Actualités

L'enregistrement perdu de J.R.R. Tolkien

Par Sullivan
28 mai 2014

John Ronald Reuel Tolkien est un homme passionnant. Immense écrivain, le Britannique était également un grand orateur, comme le prouve une nouvelle fois l'incroyable histoire d'un enregistrement inédit, retrouvé en Hollande il y a plus de 20 ans et partagé aujourd'hui seulement.

Fabuleusement racontée par Noble Smith dans une version traduite dans la langue de molière chez nos confrères du Huffington Post, l'histoire prend place à Rotterdam, en 1958, lors d'un "dîner Hobbit" organisé par l'éditeur néerlandais du brillant auteur. 

Rieur et bien heureux des spécialités locales dégustées en compagnie d'une partie de son lectorat triée sur le volet, Tolkien prend alors la parole, toujours avec "cette faculté de transformer une salle de conférence en taverne". Il y "remercie ces Hobbits pour la fête donnée" et, toujours en utilisant les métaphores de la Terre du milieu pour évoquer le monde qui l'entoure, regrette que "les descendants du haineux Saroumane" soient encore très nombreux", au sortir d'une seconde guerre mondiale dévastatrice, qui aura d'ailleurs changé à jamais la paisible Rotterdam. Ces descendants, qui accompagnent "les sorciers" et "l'orc-itude" rampante, et qui menacent la paisible vie des Hobbits qui peuplent ce monde, impuissants devant les armées de Sauron.

Vous aurez compris la très belle métaphore de l'auteur, effrayé par la xénophobie et la haine, à l'heure où l'Europe se divise en deux blocs bien distincts. La suite, vous la connaissez, et il semblerait que Dimanche soir dernier nous ait rappelé que les descendants de Saroumane sont effectivement toujours plus nombreux, bien loin de l'hédonisme sain des paisibles Hobbits, qui ont bien compris que personne ne sortirait vainqueur de ce jeu de dupes, si ce n'est la raison et le vivre-ensemble. Une bonne leçon de vie, assénée il y a maintenant plus de 50 ans, tout de même.

"Malgré tout, très chers hobbits, je conclurai avec un toast. À la santé des hobbits, et puissent-ils vivre plus longtemps que les sorciers!"  


N.B : N'hésitez pas à découvrir la version longue du discours, disponible par ici.

L'enregistrement perdu de J.R.R. Tolkien L'enregistrement perdu de J.R.R. Tolkien

Commentaires