Actualités

Les Animaux Fantastiques 2 : David Yates défend le choix de Johnny Depp en Grindelwald

Par Republ33k
28 novembre 2017

Suite à l'affaire Weinstein, c'est tout un pan obscur de l'industrie hollywoodienne qui éclate au grand jour. Les langues se délient, et à raison, afin de régler des problèmes depuis trop longtemps passés sous silence. Dans ce contexte, mettre en scène Johnny Depp, accusé de violences domestiques par son ex-femme Amber Heard, dans une franchise, peut paraître particulièrement risqué. Mais pas pour le réalisateur du second épisode des Animaux Fantastiques.

On le savait déjà, puisque ni Warner Bros ni le réalisateur n'avaient pris la parole sur le sujet, du moins, jusqu'à aujourd'hui, puisque David Yates a tenu à défendre Johnny Depp au micro d'Entertainment Weekly :
 
"Honnêtement, c'est un vrai problème en ce moment tous ces gens qui sont accusés, par de nombreuses victimes. C'est terrifiant et j'ai une grande empathie pour les victimes. Mais pour Johnny, il me semble qu'il n'y a qu'une seule personne qui prétend cela. Je ne peux pas aller plus loin que ce que je vois au jour le jour : c'est un homme gentil et plein de décence, c'est tout ce que je vois. Peu importe l'accusation, ça ne colle pas à la personne avec laquelle je travaille."
 
Il n'empêche qu'un juge a tout de même validé un ordre de restriction à l'encontre de Johnny Depp, qui ne peut désormais plus approcher Amber Heard. Une décision de justice prise sur des preuves, on imagine, mais il convient également de rappeler que plusieurs anciennes compagnes de l'acteur, dont Vanessa Paradis et Winona Ryder étaient parties à la défense de Johnny Depp. Un argument qu'utilise lui aussi Yates :
 
"D'autres femmes ont dit la même chose, et elles ont témoigné dans ce sens. Elles pensent aussi que ce n'est pas l'homme qu'elles connaissent. C'est donc un cas très différent de ceux avec plusieurs victimes qui sont entendues sur plusieurs années [...] Johnny ne rentre pas du tout dans cette catégorie. Donc pour moi il n'y a rien à analyser, le sujet est clos."
 
Chacun se fera un avis mais il est en tout cas surprenant de voir que Warner Bros n'a pas sourcillé une seule seconde avant de mettre en scène Johnny Depp dans le rôle d'un vilain et même donner au titre de ce nouvel opus des Animaux Fantastiques "Les Crimes de Grindelwald". Une shitstorm potentielle qui ne devrait visiblement pas éclater.
 
Sortie en novembre prochain.
 

Commentaires