Actualités

Ridley Scott persiste et signe : selon lui, l'Alien est arrivé en bout de course

Par Corentin
4 novembre 2017

On l'aura suivi comme un feuilleton, mais peut-être n'avions nous simplement pas compris. L'intention de Ridley Scott sur Alien : Covenant et Prometheus n'aura en fait jamais été de faire du Alien.

Au cours d'un échange sur le plateau du Hollywood Reporter consacré aux Oscars, Ridley Scott est interrogé sur le choix d'avoir seulement produit et pas réalisé le dernier Blade Runner. Si beaucoup ont salué la performance de Denis Villeneuve sur ce 2049, beaucoup encore ont applaudi le besoin de changement, après des années en dents de scie où Scott ne s'est pas montré à la hauteur de la légende.
 
Le cinéaste confie avoir préféré suivre sa voie sur Alien : Covenant, et cherché à revitaliser la franchise. Selon lui, l'Alien est arrivé au bout de ce qu'il pouvait raconter et le besoin de placer le propos sur l'intelligence artificielle, qui serait encore le sujet de son troisième film.
 
Là où on comprend l'idée du père (visuel) de la saga, difficile d'expliquer son besoin de freiner le projet de Neill Blomkamp, en accord avec l'idée des quatre premiers films qui laissaient à un réalisateur au style marqué le droit de s'exprimer sur le monstre d'H.R. Giger. A l'image de ce choix de laisser la place à une jeune génération pour Blade Runner, Scott gagnerait peut-être à prendre du recul sur la mainmise qu'il exerce sur le Xénomorphe (ce qui pourrait arranger la 20th Century Fox au passage).
 
 

Commentaires