Dossiers

Dossier – 5 "petits nouveaux" de la Dark Fantasy

Par Louis - CINAK
10 min 28 août 2021

Chose promise, chose due ! Après les classiques de la Dark Fantasy, place aux « petits nouveaux » qui proposent des univers sombres et inquiétants, où l’espoir n’a pas sa place !  N’hésitez pas à nous dire en commentaires, vos références et coups de cœur en Dark Fantasy de ces dernières années ! 

Crédit illustrateur : Martin Bergström

Dossier – 5 "petits nouveaux" de la Dark Fantasy
1 - Mark Lawrence : C’est si bon d’être méchant
2 - Blackwing d’Ed McDonald : Entre Jon Shannow et la Compagnie Noire
3 - L’Archipel des Numinées de Charlotte Bousquet : 3 cités sombres et fascinantes
4 - L’Ange du Chaos de Michel Robert : Vengeance et humour
5 - Berserk de Kentaro Miura : Sang et désespoir
1. | Mark Lawrence : C’est si bon d’être méchant

Mark Lawrence est l’un des auteurs les plus prolifiques des années 2010 en Dark Fantasy. Avec ses deux trilogies dans l’Empire brisé, il a tenu en haleine toute une communauté fidèle de lecteurs ! Dans une Europe post-apocalyptique retournée au Moyen-Âge, il nous offre des personnages à l’humour noir et promptes aux actes absolument pas héroïques. Ses personnages sont des salauds mais des salauds qu’on se met à comprendre et à apprécier. Mark Lawrence arrive à nous faire aimer des anti-héros exécrables et pour cela, il mérite sa place dans ce dossier.

Seul le lecteur (et les héros, au fur et à mesure) sait que l’histoire se déroule dans une Europe post-apocalyptique, grâce à la magnifique carte qui introduit chaque roman et qui reprend les traits, légèrement modifiés, de notre bon vieux continent. Jorg Ancrath est le fils de l’un des ducs qui règne sur les restes de la France, sauf que sa mère est morte, lui est estropiée et que son père veut se remarier. Jorg gène. Jorg va donc s’enfuir et rapidement se retrouver à la tête d’une compagnie de mercenaires/bandits, à l’âge de quatorze ans seulement ! Au temps vous dire que pour être le maître à cet âge, il faut savoir s’imposer ! Et pas avec des discours larmoyants !

Jorg et ses hommes sont violents et aiment l’argent car le monde de Mark Lawrence est dur. Les duchés se font souvent la guerre, les paysans sont enrôlés de force, les nécromanciens sont toujours en quête de chair fraîche et un certain Roi Mort a pris le contrôle des Îles Noyées (l’ancienne Grande-Bretagne) et des vaisseaux remplis de morts-vivants sillonnent les mers. Mais Jorg s’en fiche royalement ! Tout ce qui l’intéresse, c’est obtenir le pouvoir et reprendre les terres qu’on lui a volées. Cependant, il reste doté d’un certain sens moral, et il n’ira jamais jusqu’à sacrifier des êtres chers (mais seulement s’ils le servent fidèlement !).

Jorg Ancrath (et Jalan, le petit-fils de la sorcière régnant sur l’ancienne Marseille et protagoniste de la trilogie de la Reine Rouge) est un de meilleurs personnages de la fantasy contemporaine. En effet, Mark Lawrence a su créer un personnage à l’image de son univers : cruel mais capable de grands moments de douceur et d’héroïsme. Sa relation avec les femmes est toujours très ambivalente. Menteur, tricheur, tombeur de ces dames, il est en opposition totale avec les personnages féminins principaux qui sont d’une volonté de fer et qui ont su s’adapter à la cour et à un univers dominé par des hommes (moyen-âge oblige !). Masculins ou féminins, les personnages de Mark Lawrence marquent les esprits et sont loin d’être archétypaux. De plus, le point de vue à la première personne de Jalan ou de Jorg permettent d’appréhender tout le tiraillement émotionnel dans lequel ils sont parfois pris, donnant des sessions d’anthologies savoureuses !

Chose curieuse, la magie existe réellement dans cette Europe post-apocalyptique (et non, il ne s’agit pas de science déguisée par l’auteur) et la raison énoncée par Mark Lawrence est tout simplement géniale et nous fait reprendre la lecture de l’Empire Brisé avec un nouveau regard. De même, les vestiges technologiques vont être explorés par les protagonistes, tout en faisant voir du pays ! (Jorg visitera l’Afrique du Nord et l’Italie ; Jalan le Grand Nord !) L’équilibre entre magie et technologie est savamment dosé, pour sans cesse nous surprendre et permettre des retournements scénaristiques extrêmement bien amenés, et (chose rare) qui servent l’histoire et l’exploration de l’univers !

Mais l’auteur ne s’est pas arrêté à cet Empire brisé sur les restes de notre belle Europe. Il a terminé récemment la trilogie du Livre des Anciens, où le beau rôle est donné à une jeune femme devenue nonne et entraînée à tuer de manière efficace et cruelle : Nona. Utilisant le flash-back et un style soigné et maîtrisé, cette trilogie nous rapporte deux histoires parallèles intimement liées et qui permettent de brosser un univers entièrement nouveau, avec de nouvelles règles sociales et religieuses, tout en montrant à quel point ses héroïnes sont bad-ass ! Cette trilogie reprend bien des codes de la Dark Fantasy, avec cependant moins de noirceur que l’Empire Brisé, en y apportant une touche humaniste et très romanesque. Une belle découverte pour les fans de Mark Lawrence, qui a eu le courage de construire un tout nouvel univers.

Mark Lawrence est incontestablement un nouveau maître de la Dark Fantasy. Foncez, promis vous ne le regretterez pas.

Chapitre Suivant

Commentaires