Dossiers

Dossier - La Roue du Temps - Les 7 Ajah des Aes Sedai

Par Louis - CINAK
10 min 31 juillet 2021

Capables de canaliser le Pouvoir de l’Unique, les Aes Sedai sont exclusivement des femmes, et ce depuis l’Ere de la Folie, qui a vu se disloquer une partie du monde. Depuis la Dislocation du Monde et la souillure de la source masculine de la magie par le Ténébreux, aucun homme n’a pu canaliser le Pouvoir sans y perdre totalement la raison.  Craintes, voire détestées, mais toujours respectées, elles sont souvent tenues pour responsables de la Dislocation du Monde et systématiquement soupçonnées de se mêler des affaires des nations (ce qui est très souvent le cas !). En effet, presque tous les dirigeants ont une Aes Sedai pour conseillère, y compris les royaumes où il est préférable de le garder secret…

Les Aes Sedai ont élu domicile à Tar Valon dans le palais de la Tour Blanche, et sont divisées en 7 ordres appelés Ajah. Chaque Ajah a sa propre conception de l’utilisation du Pouvoir et de la mission ultime des Aes Sedai. Elles obéissent à la Chaire d’Amyrlin qui est élue collégialement par les Ajah. Cette dernière porte donc un châle aux 7 couleurs des Ajah et les représente toutes bien qu’elle s’entoure principalement de conseillères de son Ajah d’origine.

Les jeunes novices doivent passer plusieurs épreuves (dont nous ne parlerons pas ici, mais un second dossier sur l’ordre des Aes Sedai et leurs rites de passage est envisageable si celui-ci vous plaît) après un noviciat plein de corvées à la Tour Blanche, afin de leur apprendre l’humilité (chose bien vite oubliée). Après ces premiers tests, elles deviennent des Acceptées, des presque-Aes Sedai à part entière qui ont atteint un certain niveau de Pouvoir et qui méritent d’être courtisées par les Ajah.

Pour devenir une Aes Sedai à part entière, les Acceptées doivent prêter les Trois Serments, en tenant le Bâton des Serments, un artefact qui les lie inexorablement à leur parole :

  • Ne jamais dire un mot qui ne soit pas la vérité.
  • Ne jamais fabriquer aucune arme qu’un être humain pourrait utiliser pour en tuer un autre.
  • Ne jamais utiliser le Pouvoir comme une arme, sauf contre les créatures du Ténébreux, ou en cas de légitime défense, pour préserver sa vie, celle d’un Champion ou celle d’une autre Aes Sedai.

Après avoir prêté serment, l’Acceptée devient donc une Aes Sedai et peut choisir son Ajah. En dehors de l’Ajah rouge, l’Aes Sedai prend à son service un Champion, ou gaidin. Unis par un lien magique, il lui confère des pouvoirs et des capacités le rendant supérieurs aux autres hommes : il guérira plus vite que la normale, il peut se passer longtemps de boire, de manger et de dormir… De plus, il le dote d’un sixième sens qui lui permet de sentir la souillure du Ténébreux là où il passe. L’Ajah Rouge refuse toute implication avec un Champion, tandis que l’Ajah Vert permet un nombre illimité de connexions avec des Champions.

On raconte qu’il existerait un Ajah Noir, composé de sœurs qui ont secrètement prêté allégeance au Ténébreux et qui travailleraient à sa libération, afin que les Ténèbres recouvrent le monde.

Après la lecture de ce dossier, je vous invite à découvrir à quel Ajah vous appartenez avec notre quizz maison !

Dossier - La Roue du Temps - Les 7 Ajah des Aes Sedai
1 - Ajah Rouge
2 - Ajah Vert
3 - Ajah Marron
4 - Ajah Bleu
5 - Ajah Blanc
6 - Ajah Gris
7 - Ajah Jaune
1. | Ajah Rouge

L’Ajah Rouge est voué à la traque et la mise au ban de ceux qui abusent du Pouvoir et notamment des utilisateurs mâles de celui-ci. Quand elles mettent la main sur un utilisateur mâle de la magie, elles le soumettent, bloquent son accès à la magie et créent un champ autour de lui, constitué des toiles de magie tissées par plusieurs sœurs rouges. Elles l’emmènent ensuite à la Tour Blanche, où il sera soit exécuté soit définitivement rendu inapte à l’usage de la magie.

Mais bien souvent, ces Faux Dragons (nom donné à ces utilisateurs qui se croient être la réincarnation de Lews Therin, celui qui vainquit le Ténébreux il y a des siècles) n’arrivent jamais à Tar Valon… Arguant fréquemment une tentative de fuite, certaines sœurs exécutent sommairement l’utilisateur mâle en chemin… Et s’il n’est pas assassiné avant son jugement, il se verra retirer la magie pour toujours, une partie de son être lui étant arraché pour le bien commun. Très souvent, l’homme sombrera dans la dépression et prendra sa propre vie…

L’Ajah rouge est l’un des Ajah les plus importants de la Tour Blanche car il protège le monde des manipulateurs mâles et ainsi évite de très nombreuses destructions causées par leur folie, au risque de causer une nouvelle Dislocation du monde.

Les sœurs rouges n’ont pas de Champion car elles méprisent les hommes. Elles compensent l’absence de gardien par une excellente condition physique et une maîtrise des arts martiaux si nécessaire. Leur magie s’oriente vers la soumission de leur cible (pour éviter qu’un manipulateur mâle soit capable de se défendre) et elles en abusent parfois, ce qui leur donne la réputation d’être cruelles.

Elles rejettent tous les hommes et sont très autoritaires, ascètes et guerrières. Communautaire (elles ont très peu d’amies en dehors de leur Ajah et elles regardent avec dédain les Ajah Bleus et Verts), elles méprisent les sœurs vertes car elles se lient avec trop de Champions. Tandis que leur mépris des sœurs bleues vient du fait que la Chaire d’Amyrlin se joue fréquemment entre les Ajah bleu et rouge ! Elles sont extrêmement arrogantes car elles s’imaginent supérieures aux autres sœurs étant donné l’importance de leur mission.

Cette traque des utilisateurs mâles explique le fait que beaucoup de sœurs de l’Ajah Noir, celui au service du Ténébreux, sont issues des rangs de l’Ajah Rouge. En effet, quoi de mieux que de s’assurer que l’éventuel Dragon Réincarné disparaisse définitivement, et la possibilité d’empêcher le retour de leur maître avec lui ?

Découvrez si vous appartenez à l’Ajah Rouge avec notre quizz maison !

 

Chapitre Suivant

Dernières actus

Commentaires

Mots clés