Dossiers

Les romans de SF et de Fantasy à surveiller en cette rentrée

Par -- David --
13 septembre 2017

Le mois de septembre est synonyme de cartable, de gomme et de stylo pour beaucoup d’enfants, mais c’est aussi un mois important pour le monde de l’édition, car il sonne l’heure de la rentrée littéraire. Si cet événement sert avant tout à mettre en avant la littérature blanche avant le grand jeu des prix qui viendront la couronner, elle est aussi l’occasion pour les éditeurs dits de l’imaginaire de bénéficier de cet engouement médiatique pour envahir les libraires. Afin d’y voir plus clair dans cet amoncellement de papier qui recouvre les étals, voici regroupés dans cet article les livres de Science-Fiction, de Fantasy et de Fantastique qui ont retenu notre attention.

Cette liste est bien sûr non exhaustive. Malgré notre volonté d’être le plus complet possible, nous avons très bien pu oublier un roman ou un éditeur et nous nous en excusons par avance.


Les romans de SF et de Fantasy à surveiller en cette rentrée
1 - Les romans de Science-Fiction
2 - Les romans de Fantasy
3 - Et le mois prochain ?
1. | Les romans de Science-Fiction

• La Cinquième Saison, de NK Jemisin

Depuis plusieurs semaines, un nom de livre semble sur toutes les lèvres : Jérusalem d’Alan Moore. Pourtant, un autre roman écrit par N.K. Jemisin mérite tout autant que l’on s’intéresse à lui. Pour se convaincre de jeter un coup d’œil sur cette sortie, il suffit de dire que l’autrice a eu le privilège rare de recevoir le prestigieux prix Hugo pour La Cinquième Saison, le livre qui parait ce mois-ci en français et qu’elle en a aussi reçu un autre l’année suivante pour la suite de ce roman. Bien sûr, on pourrait arguer à raison que les prix littéraires sont qu’un argument marketing facile pour faire vendre du papier. C’est vrai, mais dans le cas de ce roman il suffit de découvrir son résumé pour se laisser tenter par ce récit de science-fiction plus que prometteur.

Résumé de l’éditeur :

La terre tremble si souvent sur votre monde que la civilisation y est menacée en permanence. Le pire s’est d’ailleurs déjà produit plus d’une fois : de grands cataclysmes ont détruit les plus fières cités et soumis la planète à des hivers terribles, d’interminables nuits auxquelles l’humanité n’a survécu que de justesse. Les gens comme vous, les orogènes, qui possédez le talent de dompter volcans et séismes, devraient être vénérés. Mais c’est tout l’inverse. Vous devez vous cacher, vous faire passer pour une autre. Jusqu'au jour où votre mari découvre la vérité, massacre de ses poings votre fils de trois ans et kidnappe votre fille. Vous allez les retrouver, et peu importe que le monde soit en train de partir en morceaux.

Disponible depuis le 6 septembre 2017

• On est bien seul dans l'univers, de Philippe Curval

 

Après Kalpa Imperial, peut-être le meilleur roman de l’année (Sorry, Mister Moore !) La Volte revient ce mois-ci avec deux livres. Tout d’abord avec un recueil de nouvelles inédites d’une des figures cardinales de la science-fiction francophone, Philippe Curval. Vingt et une nouvelles pour plonger un peu plus dans la pensée singulière de cet auteur à travers des textes où l’uchronie côtoie l’anticipation sociale en passant par des errances post-apocalyptiques.

Résumé de l’éditeur :

Depuis ses premiers textes publiés à l’âge de quinze ans dans Fiction ou Hara-Kiri, jusqu’à aujourd’hui pour Science-Fiction, Futurs ou Traverses, Philippe Curval n’a jamais cessé d’œuvrer pour la nouvelle, reine de la S.-F., en raison de sa capacité à spéculer logiquement autour d’une idée originale transposée au futur. Ceci en utilisant l’imaginaire scientifique en tant que moteur à explosion. Parmi les quelque cent cinquante nouvelles qu’il a publiées à ce jour, certaines se présentent sous la forme de récits d’aventures au ton singulier ; d’autres versent dans le « nonsens », s’affirment d’un humour corrosif, empruntent leur poésie au surréalisme ; la plupart s’interrogent sur notre monde en profonde mutation, fruit des rapides avancées technologiques. Par sa sélection de dix-huit titres au sein de cette multitude, cette anthologie se veut un choix exhaustif des différentes manières – et matières – de Philippe Curval, en révélant à la fois son évolution et la filiation thématique de ses textes « spectaculaires et imagés ». Une immersion complète et fascinante dans plusieurs décennies d’un art littéraire « qui prend véritablement en compte le réel, et le réel à venir, qui essaie d’écrire sur des structures sociétales nouvelles » et qui donna lieu à plusieurs grands ouvrages du genre, jusqu’à faire de leur auteur un « des incontournables protagonistes de la science-fiction française ».

Sortie prévue le 21 septembre 2017

• Le Cinquième Principe, de Vittorio Catani

 

Après la republication du cycle complet d’Eymerich l’inquisiteur, de Valerio Evangelisti, l’éditeur de la Horde du Contrevent ajoute un nouvel auteur italien à son catalogue. Vittorio Catani est un des piliers de la science-fiction transalpine, auteurs d’une œuvre foisonnante faite de plus d’une centaine de récits courts et de novelettes ou encore de romans et d’essais sur la science-fiction. Il nous propose avec ce roman  un récit d’anticipation qui aborde plusieurs thèmes forts comme la dégradation de l’environnement, la spéculation à outrance, ou des sujets propres au cyberpunk comme l’hybridation entre l’homme et la machine.

Résumé de l’éditeur :

Terre, 2043. Diaspar, ville parfaite, domine un monde aux conditions de vie terribles pour une grande partie de la population: on peut s’endetter sans contrôle, émettre des obligations personnelles à long terme, et l’esclavage y est légalisé.

La diffusion rapide des PEM (Prothèses Electroniques Mémorielles), implants cérébraux permettant de communiquer instantanément par un simple acte de volonté, a rendu l'esprit de chaque personne vulnérable aux attaques externes, tel un ordinateur. Dans ce scénario infernal font irruption les E.E. (Evénements Exceptionnels), des phénomènes physiques inexpliqués, peut-être les premières preuves d'une nouvelle théorie de thermo-dynamique, le Cinquième principe, qui menace de faire vaciller les bases de la société.

Sortie prévue le 21 septembre 2017

• 24 Vues du Mont Fuji, par Hokusaï de Roger Zelazny

 

Lancée il y a presque deux ans, la collection de novella  Une Heure Lumière des éditions du Bélial peut se targuer d’avoir dans son catalogue quelques perles de la littérature de genre. Et chaque sortie mérite que l’on s’y intéresse, tant la qualité a été au rendez-vous à chaque fois. Pour ce mois de septembre, deux titres viendront garnir les étals des libraires, soit deux incontournables de plus pour tous les amateurs de science-fiction.

Tout d’abord, comment ne pas évoquer ce récit court de Roger Zelazny, 24 vues du Mont Fuji, par Hokusaï qui fut finaliste du prix Nebula - et surtout qui remporta le prix Hugo en 1986  - qui évoque le parcours du deuil de son personnage au cœur du Japon.

Résumé de l’éditeur :

Son époux est mort. Ou disons qu’en tout cas, il n’est plus en vie… Pour Mari, le temps du deuil est venu. Un double deuil… Armée d’un livre, Les Vues du mont Fuji, par Hokusai, elle se met dans les traces du célèbre peintre japonais afin de retrouver vingt-quatre des emplacements depuis lesquels l’artiste a représenté le volcan emblématique — autant de tableaux reproduits dans l’ouvrage. Un pèlerinage immersif, contemplatif, au cœur des ressorts symboliques de cette culture si particulière, un retour sur soi et son passé. Car il lui faut comprendre… et se préparer. Comprendre comment tout cela est arrivé. Se préparer à l’ultime confrontation. Car si son époux n’est plus en vie, il n’en est pourtant pas moins présent… Là. Quelque part. Dans un ailleurs digital. Omnipotent. Infrangible. Divin, pour ainsi dire…

Disponible depuis le 31 août 2017 

• Le Sultan des Nuages, de Geoffrey A. Landis

 

Le deuxième livre de cette fournée est Le sultan des nuages de Geoffrey A. Landis qui fut comme la nouvelle de Zelazny publiée ce mois-ci finaliste du prix Nebula. Elle eut aussi l’honneur de remporter le prix Théodore Sturgeon en 2011 dans une histoire de jeu de pouvoir qui apparait comme très intrigante.

Résumé de l’éditeur :

L’humanité a colonisé le système solaire au bénéfice de consortiums privés omnipotents régnant sur les transports spatiaux. Et ce jusqu’à la plus infernale des planètes, Vénus, dans l’atmosphère létale de laquelle flottent de stupéfiantes cités volantes, véritables miracles de technologie high tech. Plusieurs milliers d’entre elles sont sous la coupe d’un seul et même individu, Carlos Fernando Delacroix Ortega de la Jolla y Nordwald-Gruenbaum, le sultan des nuages, qui n’entrera en pleine possession de son héritage qu’une fois marié, et dont l’immense pouvoir attire toutes les convoitises. Pour David Tinkerman et le Dr Léa Hamakawa, scientifiques récemment arrivés de Mars en vue d’une expertise, les forces souterraines à l’œuvre autour du jeune satrape vont vite s’avérer plus mortelles que Vénus elle-même…

Sortie le 31 août 2017

• Le Crépuscule des Dieux, de Stéphane Przybylski

 

En plus des publications de récits cours de la collection Une Heure Lumière, les éditions du Bélial s’apprêtent à sortir le quatrième tome du cycle des Origines de Stéphane Przybylski, Le Crépuscule des dieux. Une nouvelle occasion de replonger dans cette série où la science-fiction se mêle à l’Histoire de la Seconde Guerre Mondiale dans un mélange détonnant.

Résumé de l’éditeur :

Mai 1942.

Reinhard Heydrich se meurt dans un hôpital de Prague. À moins que… Le monde est à feu et à sang, l’humanité se consume dans les affres d’une guerre comme elle n’en a jamais connu. Dans le chaos du conflit qui déchire le monde d’hier s’esquisse déjà celui de demain, mais les véritables enjeux de cette boucherie planétaire se dévoilent enfin — bien plus cruciaux que tout ce qu’il était possible d’imaginer. Un futur que l’ancien SS Friedrich Saxhäuser refuse, qu’il ne permettra pas. Désormais coule dans ses veines l’impensable puissance révélée au cœur du Kurdistan irakien. Un pouvoir tel qu’il pourrait bien provoquer ce que, dans les secrets méandres du complot, tous redoutent : le crépuscule des dieux…

Sortie le 21 septembre 2017

• Bonus : Phasma, de Delilah S.Dawson

 

Le petit point Star Wars cher à notre ami Republ33k. En plus du comics qui vient tout juste de sortir et qui a été chroniqué ici-même, un roman mettant en scène le Captain Phasma paraitra ce mois-ci en terre anglophone. Ce livre sera le bon moyen pour en découvrir plus sur un personnage qui a bénéficié d’assez peu de temps d’écran dans l’épisode VII, The Force Awakens, réalisé par J.J. Abrams.

Chapitre Suivant

Commentaires