Dossiers

Please Hollywood #27 : Comment rebooter Terminator ?

Par Republ33k
6 septembre 2015

Après avoir trébuché au box-office américain et européen, Terminator Genisys se voit finalement sauvé par des scores honorables en Chine. Le pays, très friand en blockbuster, amène ainsi le film d'Alan Taylor vers les 400 millions de dollars récoltés, pour un budget estimé entre 155 et 170 millions de billets verts. Un score qui va forcément inciter le studio Paramount à envisager une voire plusieurs suites, qui avait déjà été annoncées dans le courant de l'année 2014, et qu'on croyait bien heureusement annulées.

Dans un geste de résistance ultime, nous essaierons ainsi, pour ce nouveau Please Hollywood, d'imaginer un reboot convenable de la licence Terminator, en nous intéressant comme toujours à la réalisation, au scénario, à la direction artistique et au casting.

Image de couverture par Ornicar

Please Hollywood #27 : Comment rebooter Terminator ?
1 - Avant Propos
2 - Scénario
3 - Direction Artistique
4 - Réalisation
5 - Casting
1. | Avant Propos

Ca n'aura échappé à personne, il est très difficile de prolonger la licence Terminator. Après un premier opus qui n'est finalement qu'une esquisse de l'univers qu'il inventera quelques années plus tard, James Cameron y était pourtant parvenu, en améliorant les concepts scénaristiques et visuels présents dans son premier métrage. L'inarrêtable T-800 avait ainsi laissé sa place à l'indestructible T-1000, par exemple.

 

Ont suivi l'horrible Terminator : Rise of the Machine, qui était un bon gros doigt au bon sens le plus commun, et le dispensable Terminator : Salvation, qui avec ses allures de spin-off (à mon sens réussi) était finalement loin d'être marquant. Deux tentatives, l'une presque parodique, l'autre thématique, de prolongement de la licence qui avait au moins le courage d'assumer leur orientation créative là où Genisys, leur successeur, se permet de piocher dans tout ce qui est à peu près cool dans l'univers Terminator, sans pour autant livrer un film ne serait-ce que correct. 

L'idée est ici de faire fi de ces trois essais, pour concevoir un vrai film Terminator, et pas un simple chapitre calqué sur la mythologie inventée, ou plagiée (selon les points de vue) par James Cameron.

Chapitre Suivant

Commentaires