Actualités

Bryan Fuller ne veut pas faire n'importe quoi avec la série American Gods

Par Alfro
12 septembre 2014

Cela fait des années que l'on nous répète qu'American Gods est un roman inadaptable sur les écrans. Bryan Fuller a envie de prouver le contraire.

Le showrunner de Hannibal a même des idées bien précises sur ce qu'il veut voir dans la série. Surtout, il n'a pas envie d'être le "plus gros connard de la télévision" (dans le texte, hein). Ainsi, pour lui et Michael Green, avec qui il dirige l'adaptation du roman de Neil Gaiman, le personnage principal de Shadow est décrit comme une sorte de gitan. Il se demande s'il est hispanique ou noir, ou même un peu de tout ça, mais il n'est certainement pas blanc et il est donc hors de question pour lui de caster un homme blanc.

De même pour le personnage de la femme de Shadow, Laura, qu'il considère comme essentielle. Car si c'est un récit mené par un homme, il est important pour lui d'avoir un personnage féminin fort qui propose un point de vue différent.

De plus, comme dans American Gods, l'auteur de Sandman propose une multiplicité de points de vue, Fuller souhaite construire sa série de la même façon. Ainsi, si un épisode suit le point de vue de Shadow, le suivant pourra être construit sous la vision de Wednesday et encore après, celui de Laura. De bonnes résolutions pour le showrunner donc, que l'on espère se voir concrétisée à l'écran.

Source : Den of Geek

Commentaires