Actualités

La troisième Jurassic World ne contiendra aucun hybride d'après Colin Trevorrow

Par Corentin
8 mai 2018

A l'exception, bien entendu, de l'ADN de batracien et d'une dépendance à la molécule de lysine - attendez, est-ce que c'est encore canon ça d'ailleurs ?

Colin Trevorrow a décidé de ne pas attendre de savoir si Jurassic World : Fallen Kingdom réussirait aussi bien que le premier pour installer sa suite, celle où il fera d'ailleurs son retour en réalisateur. Cela fait maintenant quelques mois que celle-ci est évoquée, à l'ombre d'une campagne marketing qui n'a pas l'air de prendre pour le film de Juan Antonio Bayona.
 
En interview chez Total Film, Trevorrow détaille ce qui sera d'après lui un science thriller, qui devrait s'inspirer du premier Jurassic Park. Exactement comme le premier Jurassic World, décalque des idées de Steven Spielberg avec moins de panache et une meilleure assise technique. Le réalisateur promet ici un back to basics après seulement une suite qui aura osé s'éloigner du modèle, confirmant qu'en définitive peu importe la distance qu'on a pris avec les sources, l'important reste toujours d'y revenir.
 
A ce titre, Trevorrow confirme également que l'Indoraptor sera le dernier hybride de la trilogie. Plusieurs questions se posent donc, puisque - sans être particulièrement réceptifs à l'idée - ce trope des dinosaures modifiés semblait être l'argument principal de la trilogie, le sujet du premier film et (apparemment) celui du second. Le metteur en scène en appelle aux origines "paléontologiques" plus nobles de la saga originale, réclamées par de nombreux fans finalement entendus, comme une sorte de damage control anticipé.
 
Actuellement en cours d'écriture, Jurassic World 3 est prévu pour le 22 juin 2021.
 

Commentaires