Critiques

Critique – Le Secret du Roi (Marie Valente) : l’aventure aux temps des mousquetaires !

Par Louis - CINAK
3 min 12 mai 2022
Critique – Le Secret du Roi (Marie Valente) : l’aventure aux temps des mousquetaires !
On a aimé
- L'amour de l'Histoire
- Les clichés revisités
- Des rebondissements
- La bonhommie d'Hippolyte
On n'a pas aimé
- L'immaturité parfois d'Hippolyte

Marie Valente est la nouvelle autrice révélée par les équipes éditoriales des éditions Bragelonne. Archéologue de formation (écoutez notre podcast avec elle pour en apprendre plus sur son parcours), elle est une amoureuse de l’Histoire et cela se sent dans son Paris aux temps des mousquetaires, où évoluent, dans l’ombre, des communautés surnaturelles.

Hippolyte d’Arcy est née noble mais est surtout née femme dans une époque où les deux impliquent un destin tout tracé : mariage sans amour, marmots… Elle envie son frère jumeau à qui tous les métiers sont ouverts. Alors quand celui-ci décède dans des circonstances étranges, passé le deuil, elle endosse les habits de son frère, vole l’épée légendaire de son ancêtre et prend la route pour Paris. En chemin elle s’habituera aux habits d’homme et développera un franc-parler qui rappelle d’Artagnan de Dumas.

Vive à l’épée et bonne vivante, elle va rapidement se faire remarquer par une noble française, proche du roi Louis XV, qui va lui confier la tâche d’enquêter sur la disparition de mousquetaires. Ce qu’Hippolyte prend comme une mission banale se transforme rapidement en course contre la montre face à une entité surnaturelle qui réveille les morts. Elle fera ainsi la rencontre de James, un Ecossais indépendantiste grand taiseux et toujours sérieux, et d’Olympe, une jeune esclave en fuite et ancienne pirate. Ce trio forme le Secret du Roi, un cabinet des affaires secrètes qui se doit d’aplanir les angles entre humains et les loups-garous, les vampires, les succubes et j’en passe qui peuplent en secret Paris et le monde.

L’autrice se joue des clichés, notamment ceux sur les vampires, qui sont certes sensibles au soleil mais préfèrent vivre paisiblement aux crochets de l’Humanité et non la dominer : les vampires sont principalement des femmes et des prostituées capables d’hypnotiser leurs clients, ce qui a pour conséquence d’avoir une réserve quasiment inépuisable de sang frais ! Idem pour les succubes qui sont certes attirantes mais qui sont avant tout des guerrières venues d’Orient.

L’enquête est bien amenée et présente une bonne série de rebondissements, en plus de créer de plus en plus de tensions entre les personnages (parfois eux-mêmes des créatures surnaturelles mais bien plus proches des humains, c’est notamment le cas de James) et aussi surtout avec les communautés, très rapidement accusées de causer ces disparitions mystérieuses. Qui plus est, elle nous plonge dans l’Histoire de France avec un Louis XV qui doit faire face aux décisions prises lors de la Régence tant pour les humains que les entités surnaturelles. Les tensions sont vives même au sein de la maison de France et l’autrice s’amuse à jouer avec l’Histoire. Les détails historiques ne manquent pas, sans jamais que cela prenne le pas sur l’intrigue ou l’action !

La plume de Marie Valente est fluide et on sent l’importance qu’a donné l’autrice à la construction des personnages principaux (Hippolyte, James et Olympe) qui n’auront de cesse d’évoluer (en bien ou en mal), même si, à mon humble avis, Hippolyte aurait pu mûrir plus rapidement à la vue des expériences qu’elle a vécues, car son tempérament détonne un peu à la cour. La découverte du genre réel d’Hippolyte par James représente tout un enjeu que l’on se prend à attendre avec impatience, guettant tous les indices qui pourraient conduire l’Ecossais à réaliser le poteau rose. C’est agréable de jouer au jeu de l’autrice qui nous manipule avec plaisir !

Le Secret du Roi est un joli coup de cœur qui rappelle les grandes heures des Lames du Cardinal avec ses personnages flamboyants et son amour de l’Histoire de France. Marie Valente est indubitablement une autrice à suivre, elle et son univers peuplé de loups-garous, de vampires étonnants et de succubes…

Chez l’éditeur

Où le trouver  

Commentaires