Critiques

Critique – L’Ogre-Lion T.1 (Bruno Bessadi) : un Conan le barbare sous forme de lion et un scénario génial !

Par Louis - CINAK
3 min 21 mars 2022
Critique – L’Ogre-Lion T.1 (Bruno Bessadi) : un Conan le barbare sous forme de lion et un scénario génial !
On a aimé
- La précision du dessin
- Les expressions faciales
- Un scénario mystérieux
On n'a pas aimé
- Rien à dire

Bruno Bessadi s’est fait connaître par son dessin musculeux dans Zorn et Dirna et revient chez Drakoo avec L’Ogre-lion, où il prend également la casquette de scénariste ! En compagnie d’un Conan le Barbare dans un corps de lion, nous cheminons à travers une Europe Moyenâgeuse où herbivores et carnivores cohabitent !

Kgosi est un lion et il est maudit : à chaque fois qu’il décède ou qu’il tente de se suicider (Kgosi est hanté par le souvenir du massacre de ses lionceaux), il se transforme en un dieu cornu sanguinaire qui a la dent dure contre les carnivores ! Il est accompagné de Wilt, un jeune chevreau, rescapé d’une secte qui vénère… justement le dieu cornu dont Kgosi est l’avatar ! Wilt va accompagner le lion, roi d’une contrée éloignée, afin qu’il puisse retrouver les siens et aussi lui permettre de survivre dans ces contrées inconnues pour lui… car Kgosi est amnésique et seulement quelques bribes de son passé lui reviennent...

Le dessin rend honneur aux animaux anthropomorphes en allant du cerf au renard ! La musculature de Kgosi est précise et organique et ses expressions faciales font froid dans le dos. Le personnage de Wilt et de ceux du peuple souris (oui oui, il y a un peuple souris !) instillent une dose bienvenue d’humour, là où le lion barbare est plus que maussade !

Bruno Bessadi joue sur un savant équilibre entre fantasy sombre et ambiance lumineuse afin de servir un récit porté sur la rédemption. Avant que vous ne posiez la question, le mystère de la malédiction de Kgosi restera entier dans ce premier volume ! En revanche, son passé se dévoile peu à peu à travers des flash-backs et des bruits de couloir qui esquissent un roi sombre et cruel, bien différent du lion amnésique du début…

 

Découvrez notre interview de Bruno Bessadi ! 

 

Les interactions entre herbivores et carnivores dans cet univers sont surprenantes, même si on sent clairement que les carnivores restent les dominants ! Et chose étonnante, Bruno Bessadi a pris le parti de créer une catégorie d’animaux doués d’une conscience moindre et qui servent par exemple de monture aux autres animaux. Chaque créature qui vient peupler ce monde apporte davantage de profondeur à l’univers qui va sûrement prendre encore plus d’ampleur dans le volume 2 (où la contrée de Kgosi mi-égyptienne mi-africaine sera explorée !).

L’Ogre-Lion est une très bonne série en devenir de fantasy animalière. Le dessin est magnifique est donne vie aux animaux des contes et légendes de notre enfance, tout en instillant un propos sombre en toile de fond. On attend avec impatience le tome 2 !

Chez l’éditeur

Où le trouver

Commentaires