Actualités

J. Michael Straczynski adapte une nouvelle d'Harlan Ellison

Par Alfro
19 février 2014

J. Michael Straczynski n'est pas étranger au milieu du cinéma. S'il est connu pour son travail à la télévision, avec la création des séries Babylon 5 ou Jeremiah, ou en comics où il est l'un des scénaristes-phares, il ne faut pas oublier qu'il a écrit les scénarios de nombreux films.

Cependant, il faut avouer qu'il n'a pas souvent été heureux dans ce domaine, avec un script de World War Z réécrit dans les grandes longueurs ou un Thor qui manquait clairement d'ambitions (alors que son run en comics fait partie des essentiels). Ne parlons même pas de son script d'Underworld qui a été retravaillé par quatre scénaristes derrière lui. Mais on lui doit aussi un scénario nominé aux Oscars, à raison, celui de L'Échange qu'avait réalisé Clint Eastwood.

C'est pour avoir une plus grande liberté d'écriture que Stracz' a créé sa maison de production Studio JMS. Ceci fait, il a négocié directement avec l'un des grands noms de la littérature de SF américaine (qui est aussi, accessoirement, l'un de ses amis), Harlan Ellison. Ce dernier connait bien le monde du cinéma pour avoir vu nombre de ses romans portés sur les écrans (comme Apocalyspe 2024) et pour avoir adapté I, Robot à partir d'Isaac Asimov en scénario. Malheureusement, et en dépit des déclarations d'Asimov, qui chantait les louanges de ce scénario, ce n'est pas celui-ci qui vit le jour...

Quoiqu'il en soit, Harlan Ellison a accepté que Straczynski adapte l'une de ses nouvelles, "Repens-Toi, Arlequin" dit Monsieur Tic-Tac. On y présente un monde régit par un Maître du Temps qui a décidé que tout serait à l'heure exacte et qui punit en retirant du temps de vie ceux qui s'y conforment pas. Everett, naturellement en retard, fomente une rébellion.

Ce scénario fait penser au Time Out d'Andrew Niccol, et avec Justin Timberlake, mais quand Ellison avait vu le film, il avait décidé de ne pas porter plainte pour plagiat, estimant que les deux histoires n'avaient rien à voir. Précision importante, le romancier n'acceptera de céder les droits de son histoire pour une adaptation qu'après avoir lu le script de J. Michael Straczynski.

Les illustrations en couverture et dans la galerie proviennent de l'édition de 1978 de The Illustrated Harlan Ellison publiée par Byron Preiss. Elles ne sont pas de n'importe qui, puisque c'est le grand artiste Jim Steranko qui s'était amusé à leur donner cet effet 3D.

J. Michael Straczynski adapte une nouvelle d'Harlan EllisonJ. Michael Straczynski adapte une nouvelle d'Harlan EllisonJ. Michael Straczynski adapte une nouvelle d'Harlan EllisonJ. Michael Straczynski adapte une nouvelle d'Harlan EllisonJ. Michael Straczynski adapte une nouvelle d'Harlan Ellison

Commentaires