Actualités

Netflix investit le marché arabophone avec la série supernaturelle Jinn

Par Corentin
28 février 2018

Connue pour s'emparer massivement des marchés locaux avec des productions dédiées, Netflix s'attaque (enfin ?) aux pays arabophones avec une nouvelle série originale.

En quelques années, Netflix aura quitté les Etats-Unis et se sera largement importé dans différentes zones du globe, avec généralement en cheval de Troie une proposition adressée aux spectateurs locaux - chez nous, il s'agissait de Marseille, ce qui prouve qu'on a parfois tort de se fier aux études de marché.
 
Pour proposer un contenu exclusif aux différents pays usant de la langue arabe et séduire cette porte ouverte vers de nouveaux spectateurs, le géant du streaming proposera bientôt Jinn, une série adolescente (ou teenage drama) filmée en Jordanie.
 
Mise en scène par le réalisateur libanais Mir-Jean Bou Chaaya et le scénariste jordanien Bassel Ghandour, cette proposition ira chercher dans le genre du fantastique, quand une bande d'amis croise la route d'un Jinn, ce que notre langue aura choisi de traduire par Génie et qui renvoie en fait à un élément du folklore d'Afrique du Nord moins systématique des lampes et des Mille et Une Nuits.

Cette créature mystique, que vous avez pu récemment croiser dans la première saison d'American Gods par exemple, sera ici employée pour protéger le monde, avec l'aide des jeunes héros. L'idée sera de raconter en six épisodes comment leur association devra stopper un mal plus mystérieux encore, avec une sortie prévu pour l'an prochain et accessible, comme d'habitude avec les Netflix Originals, à tous les écrans abonnés du globe.
 
 

Commentaires