Critiques

Critique - Notre-dame des loups (Adrien Tomas) : Cow-boys contre loups-garous

Par Sieben - Thomas
3 min 2 février 2022
Critique - Notre-dame des loups (Adrien Tomas) : Cow-boys contre loups-garous
On a aimé
- Les personnages
- L'ambiance
- L'habile mélange des genres
On n'a pas aimé

 

Mon gars, je vais faire simple. Les bêtes qui  t'ont attaqué, c'est des wendigos. Des loups-garous. Moi et les autres, on est des Veneurs : on les traque, et on les tue. 


Notre-dame des loups est un roman écrit par l'un des meilleurs auteurs de fantasy et de fantastique français : Adrien Tomas. Il fut édité en 2014 par la maison d'édition Mnémos. Par ailleurs, Adrien Tomas est un auteur dont le premier roman La Geste du sixième royaume  fut récompensé par le Prix Imaginales 2012 .

Le livre nous conte l'histoire d'un groupe de personnages, appelés des veneurs, qui chassent un gibier un peu spéciale : le loup-garou, et plus particulièrement celle que l'on nomme la dame des loups (que l'on suppose être leur reine)

L'ambiance est un mélange de western et d'horreur et les descriptions de l'environnement que le groupe traverse nous sont tellement immersives que l'on se croirait dans les montagnes avec eux. L'auteur nous détaille aussi très bien le mode de fonctionnement des wendigos,  la transmission de leur maladie ou leur mode de vie. Par exemple, certains ont toujours leur famille humaine qui les protège le jour...

Le caractère des personnages est vraiment très bien retranscrit. Ils sont durs et ne s'apprecient pas à premiere vue mais se soutiennent et se protègent les uns les autres. Ils se tiennent les coudes. Le langage est soutenu et chacun possède une façon de parler différente, ce qui donne un côté réaliste aux personnages.

Chaque chapitre épouse le point de vue d'un personnage de cette horde sauvage, où tandis que l'histoire avance, nous en apprenons plus sur le fonctionnement du groupe et ses motivations : Ils travaillent dans l'ombre et doivent faire en sorte que les gens n'apprennent pas l'existence des wendigos.

L'équipe est menée par Jack le maître de chasse, un sale type prêt à les descendre s'ils déconnent mais aussi prêt à mourir pour protéger son équipe, et elle se compose d'une galerie de personnages haut en couleur allant d'une sorcière vaudoo et sa meute de chiens sauvages equipés de casques et de machoires en fer, à un jeune cow-boy roi de la gachette, une indienne experte du tir a l'arc ou encore un mysterieux dandy allemand.

Mêlant très habilement plusieurs genres, Notre-dame des loups est un roman plutôt court (environ 200 pages) qui se lit comme l'on regarde un bon blockbuster au cinéma : de l'action, du suspense et des retournements de situations à la fin qui surprennent son public. Jetez vous dessus, vous ne le regretterez pas.

Chez son éditeur 

Où le trouver 

Critique - Notre-dame des loups (Adrien Tomas) : Cow-boys contre loups-garous

Commentaires