Critiques

Erectus, l'armée de Darwin (Xavier Muller): une suite convaincante.

Par Richard Lecastor
4 9 janvier 2023
Erectus, l'armée de Darwin (Xavier Muller): une suite convaincante.
On a aimé
- Le mélange entre polar et science-fiction.
- Un second tome qui renouvelle les enjeux
- le rythme.
- les questions sur l'eugénisme et la place de l'Homme.
On n'a pas aimé

En 2018, Xavier Muller nous avait émerveillé, avec Erectus, premier tome d'une trilogie publiée aux éditions XO (retrouvez notre critique ici). Il revient 3 ans plus tard avec son deuxième tome, Erectus l'armée de Darwin. Nous avions laissé l'humanité face au dangereux virus Krüger qui faisait régresser l'homo-sapiens vers son ancêtre l'Homo-Erectus. L’Humanité doit une nouvelle fois faire face au pire, le virus Ganesh, un variant créé par l’homme et bien plus dangereux.

Le résumé

Il y a 7 ans, l’humanité a fait face au chaos : le virus Kruger a transformé une partie de l’humanité en hommes préhistoriques. Alors que le virus a fini par s’éteindre, les Erectus, que l’on croyait stériles, ont été rassemblés dans des réserves et s’y sont reproduits. Mais chaque jour, des dizaines d’entre eux sont assassinés et d’autres disparaissent… 

Qui se cache derrière ces opérations meurtrières ? Une terrifiante menace avance silencieusement : une organisation secrète est à l’origine d’une nouvelle vague de contaminations. Un nouveau virus a été fabriqué, afin de reproduire certaines facultés extraordinaires des Erectus, et de créer une nouvelle espèce d’homme.

Notre avis 

 

  • D'un nouveau thriller apocalyptique....

 

Bien que l’humanité reste profondément divisée sur le sort des espèces préhistoriques : une majorité est pour leur rejet total et leur stérilisation. Quelques-uns défendent les Erectus et souhaitent les intégrer dans le monde des Sapiens. À l’abri des regards, au Kenya, un groupe de chercheurs tente de protéger une réserve d’espèces préhistoriques, mais impuissants, ils assistent à la disparition des Erectus.

Ce deuxième roman reprend les codes du premier, dans une bonne mesure. Mais à travers une enquête sur ces disparitions, s'ajoute un nouvel enjeu ; il va mener les protagonistes sur les traces d’une organisation secrète aux ambitions démesurées : récupérer les capacités des Erectus, mais pour quelle raison ?

 

"...les hommes avaient esquinté la Terre avec l'inconscience d'enfants gâtés. Ces sept dernières années, les eaux montaient partout, le ciel crachait des particules qui asphyxiaient les mégalopoles ; or, ils traitaient les erectus de singe ou de sous-hommes, persuadés d'appartenir à l'espèce suprême."

 

  • ... À complot eugénique mondial.

 

C’est alors qu’un nouveau virus apparaît, appelé virus Ganesh, plus infectieux, plus dangereux et surtout créé par l'Homme. Il fait apparaître une nouvelle espèce d'êtres humains. Si le virus Kruger les avait fait régresser, le virus Ganesh créé aléatoirement des Erectus ou des surhommes. Plus intelligent et plus fort que les Homo Sapiens. Mais qui est derrière ce complot mondial, pourquoi vouloir créer des surhommes et faire régresser la civilisation en relâchant des millions d’Erectus ?

Si le premier tome d’Erectus nous avait questionnés sur la place des espèces préhistoriques au 21ème siècle, ce deuxième tome sera centré sur la survie de l’Homme dans ce nouvel environnement. Les superhommes sont l'évolution de l'Homme, qui se retrouve alors asservi. Il n’aura de choix que de lutter pour sa survie.

Le monde va changer à mesure que le virus Ganesh contamine les espèces vivantes, les hommes, les animaux, et même les plantes. Ainsi, avec l'apparition en Afrique de forêts primaires ou de troupeau de gomphotherium, l'auteur explore complètement les enjeux de l’introduction de nouvelles espèces sur Terre, que ce soit en termes de sociologie ou d’écologie.

 Avec un rythme légèrement différent, Erectus l'armée de Darwin n'est pas tombé dans la facilité. Nous sentons que Xavier Muller s'est davantage lâché sur son deuxième tome. Même si les intrigues partent dans plusieurs directions, c'est appréciable, car on se fait surprendre. Après l'apparition de ces deux virus, qu'adviendra-t-il de l'espèce humaine ? Quelle sera la fin de cette trilogie ? La réponse est disponible, Xavier Muller vient de publier son troisième tome à la fin du mois de novembre.

 

Erectus, l'armée de Darwin (Xavier Muller): une suite convaincante.