Dossiers

Le troisième Star Wars Aftermath nous en apprend-t-il plus sur les Knights of Ren ?

Par Republ33k
22 février 2017

Avec l'annonce du titre français du huitième Star Wars, beaucoup de fans ont relancé leurs spéculations sur l'identité ou plutôt la nature des fameux Knights of Ren, qui accompagnent notre cher Kylo dans le fameux "Forceback" de Rey lors de The Force Awakens. Et avec la sortie du roman Star Wars Aftermath : Empire's End, on en apprend justement peut-être un peu plus sur les fondations de ce groupe.

 

Attention aux spoilers sur Empire's End

 

Souvenez-vous, le premier tome de la trilogie de Chuck Wendig nous avait introduit un certain Tashu et un groupe nommé The Acolytes of Beyond, soit "les acolytes de l'au-delà" littéralement. Et on voyait déjà dans cette sorte de secte des caractéristiques que semblent aussi afficher les badass Knights of Ren
 
Il se trouve que la trilogie Aftermath nous permet d'en apprendre un peu plus sur ces acolytes, au fil des pages. Et effectivement, la ressemblance avec les comportements de Kylo Ren et par extension (et supposition de notre part) de ses camarades, est troublante. En effet, on a pu découvrir que d'un simple phénomène en réaction à la défaite de l'Empire, les Acolytes of Beyond étaient devenus une institution à part entière, très proche du First Order et des reliquats impériaux qui essayaient de maintenir l'ordre établi après les événements du Retour du Jedi.
 
Fini les "Vader Lives" tagués sur les murs et les costumes bricolés pour intimider les passants - le roman nous parle d'acolytes vêtus de tenues rappelant celles des Sith et de bâtons peints pour imiter des sabres-laser - le groupe, qui croit en la réincarnation des Sith, est devenu très influent grâce à Yupe Tashu, un proche conseiller de l'Empereur fasciné par la Force Obscure, bien qu'il ne soit pas lui-même un Force Sensitive.
 

 
A la tête des acolytes, Tashu a exploré des hauts-lieux de la culture Sith. Et si au départ, les reliques collectées étaient détruites pour être - assez ironiquement - envoyées aux adorateurs de la Force Obscure défunts, dans l'espoir de les faire renaître - elles ont progressivement été étudiées par ce groupe toujours plus large et influent, qui a fini par comprendre leur importance et mesurer leur potentiel pour les batailles à venir.
 
Malheureusement pour Tashu, il trouva la mort lors de la bataille de Jakku, dans l'une des installations secrètes de l'Empereur, ce qui nous prouve une nouvelle fois que le lieu où Rey a été isolée et où se sont affrontées les armées impériales et celles de La Nouvelle République n'est pas si banal. 

Que contenait cet endroit ? On l'ignore encore, mais on imagine que Tashu a peut-être remonté la piste d'une relique ancienne ou d'une sorte de prophétie derrière laquelle se seraient rangés les futurs Knights of Ren, sans doute une évolution élitiste - car sensible à la Force, quoique, certains d'entre-eux portent des Blasters - des Acolytes of Beyond. On peut également imaginer que le travail des acolytes a peut-être mené ses fanatiques du côté obscur a rencontrer Snoke pour lui offrir le trône d'une nouvelle société impériale...
 
Affaire à suivre dans Star Wars : The Last Jedi, le 13 décembre prochain.
 
Le troisième Star Wars Aftermath nous en apprend-t-il plus sur les Knights of Ren ?

Commentaires