Critiques

Critique - Les chefs d'œuvre T.1 (Junji Ito): 10 histoires d'horreur

Par KrissDrkTwr - Christophe
3 min 24 mars 2022
Critique - Les chefs d'œuvre T.1 (Junji Ito): 10 histoires d'horreur
On a aimé
- Des histoires toutes plus originales les unes que les autres.
- Junji Ito sait imprégner ces histoires d'atmosphères saisissantes.
- L'auteur sait toujours nous surprendre.
- Les dessins savent décrire à merveille le ressenti et les émotions des protagonistes.
- On ne s'ennuie jamais, chaque histoire propose des évènements hors normes.
- Chaque final provoquera une émotion: dégoût, effroi, surprise, délirium tremens...
- Un dessin sobre, mais Fuchi quoi!!!
On n'a pas aimé
- Les thèmes peuvent parfois déranger.
- Les fins abruptes souvent malaisantes..
- On aurait aimé avoir plus d'explications sur tel ou tel phénomène: est-ce utile d'ailleurs?

Maître incontesté de l'horreur mondiale, Junji Ito est également l'un des plus grands mangakas de tous les temps. A cette occasion, les éditions Mangetsu publient "Les Chefs d'oeuvre", 2 volumes regroupant chacun 10 nouvelles inédites de terreur dans une belle édition Grand Format, avec en bonus une préface de Alt236 et des notes de l'auteur à la fin de chaque histoire, et bien plus encore..  Ayant dévoré et chroniqué Tomie, votre fidèle et dévoué serviteur de l'horreur plonge dans les horreurs à la japonaise... et ça fait du bien d'avoir mal !

 

Né en 1963 dans la préfecture de Gifu, il se destine au métier de dentiste et réalise son premier chef-d'œuvre, Tomie, en parallèle de sa vie au cabinet. Inspiré par ses contemporains Kazuo Umezzu et Stephen King, il se décide finalement à devenir mangaka à plein temps et enchaîne les histoires plus marquantes et plus variées les unes que les autres, et est toujours en activité à ce jour après plus de 30 ans de carrière (respect total !)

 

10 LECONS D'HORREUR

 

Le Vieux Vinyle: Un vinyle  maudit et hypnotique semble destiné à déclencher un cycle de tragédies qui ne prend pas fin, même dans la mort.. 

Frissons: Une voisine semble atteinte d'un mal étrange, des trous impossibles qui prolifèrent sur le corps, un ancien artefact sème le trouble, et un médecin bizarre qui lui rend visite.. Une tragédie est imminente. L'ombre de Lovecraft plane, des fans de Weird Tales?

Le Mannequin: Tout part d'un mauvais pressentiment. Vous cherchez une mannequin pour réaliser un film ? Venez à la rencontre de Fuchi, gigantesque mannequin monstrueuse qui transpire la menace. Et la mort lui va si bien...

Les Ballons Pendus: Quand le suicide d'une jeune lycéenne par pendaison voit sa tête fantomatique errer dans la ville, c'est le début de l'enfer : le phénomène donne lieu à une légende urbaine, le pire reste à venir partout au Japon...  Une histoire qui plaira aux lecteurs et lectrices du roman Spirales !

 

Le Castelet: Une famille d'artistes itinérants fait des spectacles de marionnettes, et certains ont plus de secrets que d'autres...  (Déjà que le film Dead Silence m'avait troublé, ambiance grand guignolesque garantie, le sang coulera.)

Le Peintre: Quand un jeune artiste tombe sous l'emprise maléfique de la jeune Tomie, la quête de la femme parfaite devient son enfer pesonnel, jusqu'à son paroxisme de folie...  Dorian Gray façon Junji Ito!

Un rêve sans fin: Une femme rêve qu'elle meurt dans ses songes. Un homme angoisse que ses rêves s'allongent chaque nuit, de façon exponentielle. Et qu'arriverait-il si les rêves avaient une durée infinie? Un médecin sera confronté aux mystères de l'univers...Pour les amateurs de la SF de Lovecraft!

Que va-t-il advenir de moi au petit matin d'une nuit infinie ?

La lignée: Risa, une femme amnésique, a une peur effroyable des chenilles géantes. Makita, un ami va tout faire pour lui permettre de retrouver la mémoire, pour le meilleur et pour le pire...

Lipidémie: Proche du Mont Fidji, une jeune fille vit chez son père qui peine à maintenir son restaurant à flots, et doit vivre avec son frère harceleur uniquement obsédé par la consommation d'huile, et de graisse. Ambiance sale, crasseuse, huileuse, glauque, malaisante à souhaits, le drame familial est palpable! 

 

PREMIERE PERIODE: ANNEES 90-2000

Junji Ito propose donc ses premières planches durant la première période de sa carrière, crayon et dessins à la maison pour bien appuyer la psychologie des personnages et leurs expressions, sur Tomie & Fuchi leur expression donnent le sel aux terreurs qu'elles peuvent suggérer. Junji Ito maîtrise comme Stephen King l'art de faire entrer l'horreur insidieusement ou brutalement dans le quotiden de protagonistes, avec l'apparition d'un évènement inexplicable qui va balayer leurs vies à l'image de Fuchi, femme fatale en tout points... 

Les dialogues sont toujours pertinents, et accompagnent le récit vers un final souvent apocalytpique, d'alliénation et de folie.

Certains protagonistes ne s'en remettront pas, et là je pense à l'histoire La lignée où cette femme amnésique est malgré elle poussée vers la voie de la guérison, pour un final de totale dinguerie...

Junji Ito joue avec nos obsessions. Le Vinyle est l'histoire d'un disque qui a ce pouvoir funeste comme l'anneau unique. Il joue également sur les légendes urbaines qu'un Ring peut exercer: s'y intéresser conduit inéluctablement vers la mort.. 

Je vous parle de légendes urbaines, avec 'Les ballons pendus' c'est clairement comme dans Ring : la propagation et un cycle infernal de morts avec néanmoins une grosse différence, sur Ring on peut tenter de conjurer la malédiction, là ces ballons qui sont des avatars maléfiques des protagonistes qui apparaissent mystérieusement, font office de sorte de Doppëlganger et n'ont qu'un but, vous la faire à l'envers... Mais aucune explication sur le pourquoi ni le comment stopper cette horreur: Gyo l'autre roman de Junji Ito n'est pas loin (son oeuvre la plus ténébreuse personnellement). 

Junji Ito sait créer le malaise sur ses planches, une ambiance sale et crasseuse qu'on retrouve et c'est flagrant sur Lipidémie, façon Gyo.

Lovecraft n'est pas loin, les nouvelles Un rêve sans fin ou Frissons emprunte de multiples thèmes SF et fantastiques du Maître de providence. Oui ça sonne Weird Tales, ce qui devrait plaire à Marc Ang-cho, autre illustre blogueur et fan des Weird Tales, mais chut ne lui dites pas!

 

DES GENTILS SACRIFIABLES ET DES MECHANTS QUI CREVENT LES PLANCHES

 

Dans ce recueil, Junji Ito met clairement en scène de jeunes protagonistes face à des évènements étranges, qui peuvent également les corrompre (comme l'anneau unique du Seigneur des Anneaux) malmenés et victimes involontaires d'une force maléfique extérieure sans que l'origine ne soit connue..

A l'image de la jeune Ogawa qui convoite l'album maudit de sa copine et qui commettra l'irréparable, bien malgré elle dans Le vinyle. 

L'art d'Ito n'est pas une gifle mais un venin: il plante en vous les crocs de la fascination et verse dans votre âme son poison de malaise

Et il y a des protagonistes luttant pour leur survie qui finissent par découvrir l'effroyable vérité, en résolvant l'intrigue façon le Castelet, façon Lovecraft et ses chutes... Mais la palme revient aux méchants emblématiques: Tomie, Fuchi, Jean-Pierre. Ce sont les méchants les vrais héros ! On aime leur cruauté qui donne le sel à ce recueil !

 

TERREUR HORS DU TEMPS

 

Comment définir ce Manga signé Junji Ito ? Un Manga d'horreur avec 10 histoires furieusement bonnes, un véritablement page-turner avec ses fins furieuses, percutantes.

Fuchi est la star de ce recueil, une méchante récurrente dans l'oeuvre de Junji Ito. Cette 'beauté' finira même par vous arracher un sourire, littéralement! ! Rien que pour elle, achetez ce recueil !

 

Les fans d'horreur et de fantastique vont être ravis, ce recueil est parfait pour lire des histoires courtes et qui vont à l'essentiel.

 

Mangetsu nous offre un recueil des premiers travaux de Junji Ito, très révélateurs du gros travail fondateur de son oeuvre et qui va ravir les fans d'horreur et de fantastique dans une édition reliée de toute beauté avec des histoires accrocheuses, perturbantes, radicales.  Oubliez les Happy end, l'horreur sait nous happer !

Ce livre est un excellent aperçu du talent de Junji Ito ! 

Chez l'éditeur

Où le trouver 

  

Commentaires