Critiques

Critique - Tomie (Junji Ito) : Le Mal féminin emblématique du Manga!

Par KrissDrkTwr - Christophe
3 min 26 janvier 2022
Critique - Tomie (Junji Ito) : Le Mal féminin emblématique du Manga!
On a aimé
- Un Manga de folie
- Les planches
- Efficace et sans pitié
- Les amateurs d'horreur vont se régaler...
- Une méchante charismatique .
- Horreur au Top.
- Terreur psychologique au Top.
On n'a pas aimé
- La fin qui m'a semblé expéditive et flou.. me laisse songeur !

Aujourd'hui je vais vous parler de Junji Ito et de son art hautement maîtrisé du Manga d'horreur psychologique. C'est simple il est une référence absolue en la matière et rend hommage à Kazuo Umezu, Stephen King et Howard Phillips Lovecraft... et ça fait mal!!!

Né en 1963 au Japon, Junji Itō commence à dessiner enfant, inspiré par les dessins de sa sœur aînée et ceux du mangaka star Kazuo Umezu . Dentiste, il publie en 1987  son premier manga, Tomié (ça se prononce tel quel!) dans le Monthly Halloween, magazine féminin  spécialisé dans les récits d'horreur! En 1990, il abandonne son métier pour se consacrer pleinement à l'art du Manga, c'est le début d'une carrière aux multiples récompenses. Comic Spirits est un magazine qui lui permettra de publier d'autres Monuments tels Spirale , Gyo pour ne citer que ces monstres du genre.. Accessoirement il est illustrateur, son adaptation de Frankenstein reçoit le prestigieux prix Eisner en 2019. 

Tomie, cette amie qui vous veut (que) du bien (Mal)!

Tomie est le mal incarné. Reconnaissable entre mille grâce à ses longs cheveux et son grain de beauté sous l'oeil gauche, elle attise les passions chez tous les hommes qui croisent son regard. Ses victimes, déchirées entre amour et folie, sombrent peu à peu jusqu'à commettre l'indicible et l'assassiner dans d'atroces circonstances. Mais le monde ne pourra jamais se débarrasser de Tomie. Pire, son pouvoir s'accroît inexorablement à chacune de ses renaissances.

Sérieusement, dès les premières planches Junji Ito happe le lecteur par sa scène d'ouverture percutante: Une classe apprend la mort de leur camarade Tomie, atrocement massacrée et dont le cadavre a été retrouvé..

Mon amie Tomie est morte. On a retrouvé son cadavre éparpillé en petits morceaux

A peine l'information digérée que cette chère Tomie revient en classe comme si de rien n'était, pour semer chaos et folie collective tout autour d'elle.. et c'est peu de le dire!  C'est donc sur cet évènement perturbant que le cauchemar commence au gré d'épisodes tous plus ou moins reliés mais dont Tomie est le fil conducteur pour une virée en enfer, et ça ne va pas être joli.. Amitiés, familles, communautés, vies sociales, tout doit être balayé..

 

Un Manga extrême, gore et psychologique..

Tomie, avec plus de 20 chapitres, développe un univers de violence, un sentiment de malaise et de fureur collective. Les planches sont extrêmement bien dessinées, et rendent le récit accrocheur.

L'intrigue extrêmement bien construite gagne en puissance quand l'horreur frappe (Oui, le récit est barré avec une psychopathe pas comme les autres, sa fureur hypnotique et sa soif de mort au quotidien..). Junji Ito fait des dessins efficaces et sait révéler le pouvoir hypnotique, démoniaque et corrupteur de Tomie. 

Quand le quotidien bascule vers l'horreur, le gore est saisissant et le suspens au fil des dessins est d'une maîtrise absolue!  

Tomie contre le Monde...  

Tomie est l'héroïne et l'antagoniste de cette histoire. Elle est éternellement jeune et maléfique et envoûte et torture psychologiquement les hommes avec pour objectif des bains de sang, de  semer le chaos jusqu'à son propre meurtre. Ses résurrections, sa mort se répétant, augmentent sa soif de massacres... Une sacrée tueuse en série!

Les protagonistes sont pour la plupart des adultes ou adolescents, dont l'envoûtement et les manipulations de Tomie vont les pousser au pire, autant bourreaux que victimes... Qu'une classe responsable de la mort de Tomie s'arrange pour camoufler ce drame en dit long sur le pouvoir monstrueux de Tomie. Cette dernière rencontrera sur son chemin des obstacles, des opposants prêts à l'empêcher de nuire, mais gare aux conséquences...

A l'image de Tsukiko, une photographe de mode de son école qui découvrira le visage démoniaque de Tomie au travers de clichés, une vérité dérangeante sur la nature intrasèque de Tomie et aux conséquences pleines de représailles... De même qu'un enfant renie sa mère pour satisfaire les perversions hypnotiques de Tomie, qui n'est que corruption et pervertit l'innocence, la famille, l'amour... Tomie révèle les monstres à abattre car elle a également une vilaine tendance à la multiplication... 

Fans d'horreur et de 'Ftagnatique' bienvenus!

Comment définir ce Manga signé Junji Ito? Un Manga d'horreur percutant avec une touche 'The Thing'...  A tous les lecteurs passionnés de fantastique, à la recherche d'une méchante "pas comme les autres", plus subtile que la plupart des monstres habituels, Tomie est faite pour vous...

Les fans de gore vont être ravis ! On retrouve ce que Clive Barker propose au travers d'un Hellraiser. Notre Tomie étant une sorte d'abomination biologique qui prolifère, une tumeur, qui aime corrompre et étendre sa toile de malveillance pour détruire encore et encore, une sorte de Molly Southborne totalement démoniaque...   

Malgré une fin qui m'a semblé expéditive, Tomie est une porte d'entrée au Manga pour ceux qui n'en lisent pas, et curieux de découvrir quelque chose de sombre et d'intense. Gou Tanabe et ses adaptations Mangas de l'oeuvre de Lovecraft m'ont permis de m'approcher de Junji Ito, assurément un Maître du genre. Les fans de Stephen King et de méchants  emblématiques devraient trouver leur bonheur. J'ai trouvé en Tomie la noirceur que tout bon roman d'horreur propose à ses lecteurs, un voyage dans les ténèbres et l'effroi ! Junji Ito a un talent fou pour nous inviter dans son enfer. C'est du grand Art.   

Chez l'éditeur

Où le trouver

Commentaires