Dossiers

Dossier – 3 pépites de la science-fiction temporelle

Par Louis - CINAK
10 min 23 juillet 2022
Dossier – 3 pépites de la science-fiction temporelle
1 - Les Naufragés de l’Institut Fermi d’André David
2 - Les Oiseaux du Temps d’El-Mohtar & Gladstone
3 - Les Vaisseaux du Temps de Stephen Baxter
1. | Les Naufragés de l’Institut Fermi d’André David

Deux camps s’affrontent, les dériveurs et les voyageurs. Les dériveurs peuvent voyager dans le temps grâce au patrimoine génétique qu’ils partagent avec leurs ancêtres, c’est en prenant possession du corps de ce dernier qu’un dériveur influe sur le futur. Tandis que les voyageurs, eux, usent d’une technologie plus classique car ils viennent « du futur » (au-delà de l’époque contemporaine des dériveurs). Ces deux camps s’affrontent car les voyageurs appartiennent à un monde postapocalyptique dominé par des cité-araignées peuplées de clones, sur une Terre froide et désolée… Situation étrange car l’objectif des dériveurs est pourtant de déjouer le paradoxe de Fermi (vrai cas scientifique) : les civilisations désirant s’extraire de leur planète d’origine s'autodétruisent avant d'avoir pu se rencontrer, sinon nous les aurions déjà rencontrées… Les dériveurs se prennent donc pour des sauveurs alors même que leurs descendants essayent de les empêcher de mener à bien leur mission de survie de l’Humanité. Une intrigue complexe comme on les aime !

 

Retrouver notre entretien avec l’auteur juste ici :

Pour plus de détails sur l’intrigue et le style, nous vous invitons à découvrir notre chronique sur le roman. Ici, nous préférons aborder tout ce qui sous-tend le texte. Les naufragés de l’Institut Fermi est avant tout une quête de sens, tant pour Louis, le dériveur presque dépressif, et Gwen, la voyageuse qui trouve dans sa mission le moyen de surmonter toutes les épreuves qu’elle vit. Ce sens, ils semblent le trouver dans leur équipe et dans les gens qu’ils côtoient : à quoi bon sauver le monde si l’on ne sera pas bien entouré à la fin de l’histoire ?

Au-delà du pur travail sur le voyage dans le temps – incluant de magnifiques voyages au gré des époques – l’approche génétique de l’intrigue pose de nombreuses questions. Que cela soit sur le clonage dont font preuve nos futurs descendants dans leurs cités-araignées, que pour la prise de contrôle physique et psychique des hôtes des dériveurs. Où se trouve le libre-arbitre quand on se ressemble tous et que notre corps se destine à une seule et unique tâche ? André David aborde ces questions au détour de moments de pause pour ses personnages, comme s’ils soufflaient et se débriefaient leur mission, seul dans leur coin – donnant une approche très intime et humaine de ces sciences !

Les naufragés de l’institut Fermi est une belle découverte pour tous ceux en quête de réflexions, d’action et d’aventures ! On recommande chaudement !

Chapitre Suivant

Commentaires