Critiques

Critique - Les révoltés de Bohen T2 (Estelle Faye): Une suite grandiose et plus sombre.

Par KrissDrkTwr - Christophe
3 min 10 mai 2022
Critique - Les révoltés de Bohen T2 (Estelle Faye): Une suite grandiose et plus sombre.
On a aimé
- On retrouve avec plaisir l'univers et les personnages de ce dyptique.
- L'univers que l'autrice construit monte en puissance et en cohésion avec une mythologie maîtrisée et puissante.
- Plus sombre, plus désespéré, plus grandiose et flamboyant.
- Gros page turner épique.
- Final magistral et on en prend plein les mirettes!
- Totalement imprévisible!
- On continue à vanter les romans d'Estelle Faye?
On n'a pas aimé
- Rien à dire

Afficher l’image source

Estelle Faye, l'une des plus belles plumes françaises de l'imaginaire nous renvient avec cette suite des Seigneurs de Bohen. Plus sombre, Les Révoltés de Bohen tient également toutes ses promesses en surpassant haut la main nos attentes...

 

ALERTE SPOILER ! SI VOUS LISEZ CES LIGNES, C'EST QUE VOUS AVEZ LU NOTRE AVIS SUR LE TOME 1 ! 

 

Le Résumé

Souvenez-vous! A la fin des Seigneurs de Bohen, les insurgés renversent l'empire et signent la promesse d'un futur sous le signe de l'espoir et de la liberté. Eh bien ce roman nous révèle que parfois les révolutions peuvent aussi très très mal tourner... Quinze ans plus tard, Bohen est de nouveau sous le joug d'une tyrannie bien plus sombre. Les révolutionnaires pour la plupart ont été tués ou se font oublier, les anciens héros ne sont plus que l'ombre d'un passé amer. A Serna Chernik, coeur du pouvoir de Bohen, le Régent et la Reine de l'hiver dirigent d'une main implaccable le destin de Bohen, et complotent de très sombres projets dans les catacombes. Les révolutionnaires éparpillés et traqués nourissent un désir de revanche, mais les cendres de la rebellion pourront-ils de nouveau renaître car le temps est désormais compté ? 

C'est ce que cette suite nous propose de découvrir, êtes-vous prêts pour ce voyage dans les ténèbres de Bohen? 

 

On s'est donné rendez-vous dans 15 ans... 

Les Seigneurs de Bohen pose les bases d'un roman ambitieux, médiéval-fantastique de haut vol, mythologique et complexe teinté d'un féminisme envoûtant. Cette suite fait un bond d'une quinze années, prend le temps de reconstituer les évènements qui se sont déroulés depuis la Révolution, un royaume finalement traumatisé qui va  donner naissance à un nouveau monstre... Une nouvelle narratrice fait son entrée: Sienne Schneewitch, enchanteresse de Bo Chaï et fille d'une certaine Cigale. Et quel personnage! 

 

Même style narratif et même intensité sous forme de roman choral (toi puis lui puis elle puis à la fin nous tous!), l'univers de Bohen continue d'étendre sa toile et gagne en profondeur. On y suit donc les différents destins tous liés à Sainte-étoile, dont les décisions fatales vont expliquer pourquoi ce roman baigne dans une atmosphère dystopique et pessimiste...

On va adorer suivre la reconstitution des évènements du passé, de retrouver des protagonistes déboussolés par ce futur assombri. Au programme: de l'action, de la romance improbable et une intrigue prenante chargée de complots... Estelle Faye maîtrise son sujet à la perfection. Même si le rythme prend son temps, l'histoire monte en puissance, les scènes d'action servent à faire avancer l'histoire, et attendez-vous à des révélations et des coups de théatre !

Bohen est porteur d'une mythologie historique, religieuse et magique fascinante et travaillée. Les enjeux vont devenir critiques avec une course contre la montre à l'insu de tous. Les destins vont converger vers un final épique et incertain, les mystères du passé devront se révéler ou pas !

Récits intenses, personnages attachants, aventures en des terres plus ou moins inhospitalières, on peut quitter une cité pour découvrir une jungle vers des contrées lointaines, se perdre dans des grottes qui cachent des mystères ou se perdre dans une ruelle malfamée au coeur d'une cité peu rassurante. Voyage et aventures au programme ! Sans oublier la magie, alliances et trahisons sont au programme: tout peut arriver ! La mythologie des Wurms sera au coeur de l'histoire..

 

Fantasy féminine révolutionnaire résolument solaire

Le roman nous permet de retrouver des personnages emblématiques dans leurs ténèbres.

Qu'il s'agisse de Sainte-étoile au coeur même de l'intrigue de ce roman, avec la volonté de venger son amour perdu Sonia-Sorrentz, qui va provoquer l'avènement d'un nouvel empire encore plus terrible, qui aura bien appris des actes révoulutionnaires et qui est bien déterminé à étouffer toute flamme de la liberté. Avec l'espoir fou de faire revenir Sonia, Sainte-étoile conclut son pacte avec le diable. Ainsi, on en apprendra plus sur la triste histoire de Wens Novrodoï devenu le mage fou...

Tout ce qu'il gardait comme espace de liberté, chaque matin et chaque soir, avant de devoir céder le contrôle de son corps et de son esprit à l'autre. Avant de n'être plus qu'une marionnette entre ses mains

 

Vous vous souvenez de Ioulia la Perdrix, narratrice des évènements de Bohen d'une révolution ? Elle laisse sa place pour reprendre le flambeau avec un Mordred séparé de son maître. Symbiose qui s'annonce savoureuse, teintée de nostalgie. Morde va révéler une certaine forme d'humanité, une sensibilité et bien plus encore... Mordred est surement le protagoniste le plus attachant avec Sainte-étoile, dont le destin fracturé emporte le récit littéralement. 

Cigale, l'ancienne voix de la Révolution, est devenue un poids gênant pour le nouvel empire. Trahie par Rangsei, une puissante générale de l'empire, Cigale va devenir une cible et fera une rencontre déterminante et poignante. Son histoire l'emmènera très loin..

Niveau antagonistes, Yula est devenue la Reine de l'hiver et le Régent alias l'Autre alias l'usurpateur dirigent Bohen d'une main de fer. Le Régent se veut le double maléfique de Sainte-étoile, à plus d'un titre et fait de Sainte-étoile sa marionnette consentante, grâce à une sombre magie est en jeu. Yula et le Régent veulent annéantir toute nouvelle révolte...

Ils faisaient impitoyablement la chasse aux révolutionnaires, aux imprimeurs, aux humanistes... A ceux qui osaient remettre en cause leur pouvoir.

... et nourissent de sombres projets dans les chantiers de la capitale.

Ils laissaient la violence et la misère gangréner Bohen tout en prétendant les combattre. Le chaos les servait. 

Les personnages sont stylés, parfois dignes d'un Boss d'Elden Ring (fallait que je la place celle là!!) : à l'image de Channa une tueuse fourbe, les princes gauche-griffe chargés de mater les révoltes des esclaves, ou le terrible Faucon, l'un des meilleurs agents de Yula et métamorphe impitoyable. 

La résistance est incarnée par Andreï Doronek, leader à abattre qui veut croire en la liberté, narguant le pouvoir, notamment dans les quartiers populaire de Serna Chernik et aidé par ses milices et autres brigands.. Un personnage profondément marquant!

Et Maëve, partie avec les vaisseaux noirs ? Son retour aux Havres Gris pourrait redonner courage et signer l'éveil d'un peuple pour les rassembler tous.. Son destin a toujours été lié à celui de Lantane, son premier amour. Et si cette suite nous racontait ses aventures depuis son départ des havres  gris et son rôle majeur dans ce roman ?

D'autres personnages vont vous surprendre comme ce mystérieux chaman dans des contrées éloignées, qui croisera le chemin de Ioulia et qui la changera à jamais.. Et surtout l'incroyable Oeil-de-méduse dont le pouvoir berseker va inverser le cours des batailles rebelles dans le sang et la fureur face au nouvel empire ! Spectres, fantômes, revenants,  mâcheurs et autres créatures fantastiques parcourent Bohen à la rencontre de ces destins. Chacun et chacune trouvera un destin qui lui parlera, frissons en vue.. 

 

Bohen un dyptique incontournable

Bohen est un roman de Fantasy teinté de cris révolutionnaires comme à l'époque 1789 qui aurait tourné au vinaigre, les fans de Fils-des-Brumes de Brandon Sanderson apprécieront le même cheminement chargé de résilience.

Une fantasy qui reprend les codes classiques du genre tout en ajoutant sa touche féminine qui donne aux personnages flamboyance et profondeur. Les destins souvent tragiques donnent lieu à un final imprévisible et épique à souhait entre adieux déchirants et moments de fureur.

Ayant lu du Robin Hobb j'apprécie la foule de protagonistes et de créatures faisant vivre ce récit magique, politique et mystique...

Si vous avez lu Déracinée de Naomi Novik vous allez adorer la magie déchaînée par Sienne Schneewitch, qui donne vie à des scènes de tueries redoutables et saisissantes... 

Le roman est un véritable page turner, Estelle Faye signe un coup de poker qui surpasse son premier volume avec une conclusion MAGISTRALE. Estelle Faye nous fait voyager.

Chez l'éditeur

Où le trouver

Aux Imaginales

P.S: Estelle Faye sera présente mai 2022  aux Imaginales, rendez-vous à Epinal !  

Les révoltés de Bohen

 

Commentaires