Critiques

Critique – Ring Shout (P. Djèli Clark) : Ku Klux Klan et magie démoniaque !

Par Louis - CINAK
3 min 28 mars 2022
Critique – Ring Shout (P. Djèli Clark) : Ku Klux Klan et magie démoniaque !
On a aimé
- Les contes africains
- La traduction impeccable
On n'a pas aimé

Phenderson Djèli Clark continue sur sa lancée d’ovnis aux traductions audacieuses. Les Tambours du dieu noir chez l’Atalante était rempli de références créoles dont la traductrice Mathilde Montier avait rendu grâce avec ces accents chantants et colorés. Cette fois avec Ring Shout, P. Djèli Clark s’attaque au sud de l’Amérique, en pleine ségrégation mais cette fois les démons s’en mêlent car le KKK est gangrené de l’intérieur par des entités obscures. 

Le KKK est né suite à la projection du film Naissance d’une nation et de la haine du Noir, de cela ont germé des démons aux visages humains qui ne sont visibles que par quelques élus. Maryse Boudreaux est l’une d’elle. Elle est noire et le passé de sa famille est intimement lié aux exactions perpétrées par les racistes blancs. Sa résistance vis-à-vis de cette société raciste des Etats du Sud se construit notamment dans cette traque de ces démons à travers une organisation de résistants prêts à tout pour endiguer le fléau qui se nourrit de la haine.

L’auteur nous sert ici un récit de complot effroyable sur fond de ségrégation raciale qui prend aux tripes et qui met en avant la culture afro-américaine pétrie de contes africains et de magie entre vaudou et chamanisme. En effet, cette résistance ne s’arme pas simplement de Winchester mais bien d’épées magiques et de mixtures explosives. Les légendes africaines sont rafraîchissantes et frisent parfois avec l’horrifique, gare aux âmes sensibles car l’auteur est un sacré conteur !

Maryse et ses compagnes sont attachantes avec leur phrasé créole et leurs opinions bien à elle sur la politique américaine, ce qui promet des dialogues savoureux ! Qui plus est, elles n’ont pas leur langue dans leur poche, même face à leurs ennemis. Et bons dieux qu’ils sont nombreux ! La tension est plus que palpable dans de nombreuses scènes et la menace démoniaque est prégnante. Un sacré récit !

Ring Shout est une capsule étrange, envoûtante, rafraîchissante et horrifique qui plaira aux lecteurs audacieux, grâce à une traduction qui fait honneur à la culture afro-américaine !

Chez l’éditeur

Où le trouver 

Commentaires