Dossiers

Ces liens insoupçonnés entre le metal et les mondes de l'imaginaire

Par Strafeur
12 mai 2016
Le mois dernier, nous sommes partis à la rencontre de Juanjo Guarnido (Blacksad) et de Mattias IA Eklundh, guitariste, chanteur et leader du groupe Freak Kitchen, pour mettre en lumière les liens étroits qui unissent la bande dessinée et le monde du metal.
 
Nous aurions également pu vous évoquer quelques anecdotes comme la présence d'un personnage répondant au nom de Dio dans l'incontournable série Jojo's Bizarre Adventure ou de Don Rosa (Picsou) qui a réalisé la pochette de l'album solo de Tuomas Holopainen (clavier/orchestrations Nightwish) qui a imaginé la bande son idéale pour vous accompagner dans la lecture des aventures de l'oncle Picsou.
Nous aurions aussi pu vous parler de l'amour de feu Lemmy Kilmister pour le dessin animé Bob l'Éponge, pour lequel il avait ré-enregistré le titre You Better Run de Motörhead en You Better Swim à l'occasion du premier long-métrage de l'éponge carrée. C'est d'ailleurs dans ce film qu'elle finit par jouer une reprise dantesque du morceau culte I Wanna Rock de Twisted Sister afin de se débarrasser de l'invasion organisée par Plankton.
 
Ce troisième dossier mensuel dans le cadre de notre partenariat avec le Hellfest, qui rappelons le peut vous permettre de remporter un pass 3 jours pour le festival en utilisant le #HELLFESTxARTS pour mettre en avant vos propres liens entre la pop culture et le metal, est l'occasion de mettre en relief la multitude de liens unissant le metal aux mondes de l'imaginaire.
 
Ici, pas question des horreurs que sont les films Alone In The Dark, Saw ou encore Queen Of The Damned - dans lequel Jason Statham casse des tronches dans un univers fortement inspiré du hack and slash Dungeon Siege - dont les bandes originales constituent les meilleures compilations metal du début des années 2000. 
 
Ces liens insoupçonnés entre le metal et les mondes de l'imaginaire
1 - Sonic Boom
2 - Full Metal Movie
3 - Metal Odyssey
1. | Sonic Boom

Les plus avertis d'entre vous ne pourront s'empêcher de penser immédiatement à Brütal Legend à l'évocation du metal et des jeux vidéo. En effet, le jeu de Double Fine Productions (Psychonauts) incarne l'exemple le plus évident des liens qui existent entre le monde des pixels et celui des grosses guitares. 

Pourtant, bien d'autres liens existaient avant la sortie du jeu dont Jack Black (King Kong, Tenacious D) incarne le héros. En effet, qui ne se souvient pas de la présence du classique de l'indus de Black Mage dans l'OST de Final Fantasy X ?
D'ailleurs, la licence de Square Enix s'inspire également de la sphère metal puisque ces derniers semblent s'être lourdement inspiré d'un morceau du groupe Powerman 5000 pour le thème d'un des boss de leur MMORPG Final Fantasy XIV. Michael Cummings - frère de Robert Cummings a.k.a Rob Zombie et chanteur du groupe américain - n'a pas manqué de leur rappeler non sans une certaine amertume. 

Mais les liens entre les grosses guitares et l'univers vidéoludique sont très nombreux et parfois de belles histoires naissent.


Parmi les studios de développement de jeux vidéo, il y en a un qui continue de marquer de son emprunte le monde des grosses guitares, à savoir Blizzard Entertainment. En effet, le studio américain derrière les mythes que sont les jeux Starcraft, (World of) Warcraft ou Diablo, s'est immiscé dans les influences de nombreux domaines, dont la musique et plus particulièrement le metal.

Tony Kakko, leader et chanteur du groupe de power metal finlandais Sonata Arctica, a reconnu être un grand fan de MMORPG, Star Wars - The Old Republic certes mais surtout de World of Warcraft. Il fait d'ailleurs partie d'une guilde dans le monde d'Azeroth et le titre du sixième album du groupe : The Days of Grays lui a été soufflé par un membre de cette dernière.

Du côté des fans de la horde, on retrouve George Fisher, le chanteur de Cannibal Corpse qui arbore fièrement sur son bras droit un tatouage du symbole des hordeux ; les plus attentifs d'entre vous l'aurons surement remarqué lors de leur passage sous la Altar du Hellfest l'année dernière. 

Nul doute que le chanteur américain a dû croiser Samwise, le directeur artistique de Blizzard responsable d'une large majorité de l'imagerie de leurs licences, lors de sa venue l'an dernier au Hellfest sur le stand World Of Wacraft monté spécialement pour la dixième édition du festival. D'ailleurs, Samwise est également le chanteur du groupe L90ETC qui est exclusivement composé d'employés du studio et dont les compositions renvoient toujours à leurs propres univers non sans un certain sens de l'humour, en plus de donner son nom à l'un des meilleurs tanks de Heroes of the Storm, dont l'attaque ultime reste le... Pogo. 

Mais le directeur artistique le plus influent de Blizzard a également mis son talent graphique au service du groupe de power metal Hammerfall en réalisant les pochettes de neufs de leurs albums ainsi que celle de l'album solo de leur chanteur Joacim Cans

Si la passion pour la musique et plus particulièrement celle pour le metal n'est plus à démontrer au sein de Blizzard, certains groupes de musique extrême leur ont rendu hommage comme les suédois du groupe de death metal Avatar, dont la chanson Queen Of Blades traite du destin funeste de Sarah Kerrigan.
 

Des studios de jeux vidéo ont d'ailleurs fait le pari d'intégrer le metal dans l'ADN même de l'identité de certains de leurs jeux. Par exemple, les développeurs de Doom dont le remake est sur le point de sortir, a reconnu s'être inspiré des grands classiques de l'époque pour composer la bande son omniprésente du jeu. D'ailleurs, le quatrième volet semble avoir garder toute la violence graphique et sonore de ses précédentes productions comme en témoignent les derniers teasers

Les plus nostalgiques d'entre vous se souviendront du thème magistral du premier Quake qui bénéficiait alors d'une bande son composée par le génial Trent Reznor, leader du groupe culte Nine Inch Nails

D'autres studios ont confié la composition de la bande originale de leur jeu à un groupe de metal, à l'instar d'Ascaron Entertainment qui offrit en 2008 aux allemands de Blind Guardian - groupe culte pour les amateurs de power metal qui ne manqueront pas de faire remuer les foules lors de leur passage dans l'édition 2016 du Hellfest -  la composition de l'ensemble de l'OST de Sacred 2. Et pour célébrer cette belle collaboration, le studio a imaginé une quête centrée sur le groupe qui se termine par un concert virtuel dans une taverne en compagnie d'orcs et d'autres créatures tirées de l'univers du jeu. 


En 2006 Microsoft s'apprêtait à lancer Gears of War et à révolutionner le système de jeu à la troisième personne. Bien conscient du potentiel metal de sa nouvelle licence, le studio contacta le groupe Megadeth qui était alors plein composition de ce qui deviendra United Abominations, onzième album de la bande de Dave Mustaine. Le géant américain désirant utiliser une piste alors instrumentale de cet album pour la promotion du jeu demanda au groupe de composer des paroles en rapport avec l'univers de la licence. Malheureusement l'enregistrement des lignes de chant furent réalisées trop tard et seul le morceau instrumentale est présent dans le jeu. 

D'ailleurs, deux ans auparavant, Microsoft avait déjà fait appel à plusieurs groupes de metal pour mettre en avant la sortie d'Halo 2. Ainsi, en plus de la composition et l'interprétation du solo de guitare si marquant du thème du second volet des aventures du Spartan 117 réalisé par le virtuose Steve Vai, les groupes Breaking Benjamin et Hoobastank (oui oui, ceux-là) réalisèrent pour l'occasion deux titres inédits dont un destiné à promouvoir le multijoueur du jeu. 
Les géniaux Incubus y figurent également grâce à la composition de ce qui ressemble à un EP sobrement intitulé The Odyssey, divisé et réparti tout au long de la campagne du jeu.  

Lors de la sortie d'Halo - Master Chef Collection dans laquelle les fans de la série ont pu découvrir le remake tant attendu d'Halo 2 alors agrémenté de cinématiques entièrement refaites, Microsoft a convié Steve Vai a revisité son solo ainsi que Misha Mansoor, guitariste du groupe Periphery, à composer deux morceaux inédits pour l'occasion. 


Autre licence dont les fans partagent souvent comme passion commune la violence, God Of War a tenu a construire des ponts entre le metal et les jeux vidéo lors de la sortie du troisième volet des aventures de Kraatos. Ainsi, dans une version collector vite devenue introuvable à des prix raisonnables se trouve un EP répondant au nom de Blood & Metal qui se compose de six titres spécialement enregistrés pour l'occasion par autant de groupes. On y retrouve de grands noms comme Dream Theater, Opeth (♥), Killswitch Engage, Trivium, Taking Dawn ou encore Mutiny Within.

Enfin, dans un tout autre genre, sachez que le groupe de violoncellistes Apocalyptica a réalisé toute les musiques dédiées à la faction SVER du jeu massivement multijoueur M.A.G sorti sur PS3. 

Bien évidement, ce ne sont que des exemples parmi les très nombreuses collaborations qui ont lié et continueront de lier le monde du metal à celui des jeux vidéo. Mais il est un autre domaine où ces liens continuent de se multiplier, à savoir celui du cinéma et des séries télévisées. 

Chapitre Suivant

Commentaires