Critiques

Critique – Second Oekumène T.1 (John Crossford) : une SF digne d’Hamilton ou de Scalzi !

Par Louis - CINAK
3 min 25 avril 2022
Critique – Second Oekumène T.1 (John Crossford) : une SF digne d’Hamilton ou de Scalzi !
On a aimé
- La galerie de personnages
- Un style limpide
On n'a pas aimé

John Crossford est un auteur mystère ! Son éditeur, les éditions Critic, nous laisse la surprise de découvrir son nom quand près de la moitié de son cycle sera publié ! De quoi faire couler beaucoup d’encre sur sa véritable identité ! En attendant, il propose un cycle surprenant de SF.

Second Œkoumène est ambitieux. Sa galerie de personnages est bien remplie et évolue sur de nombreuses planètes, au point de se dire que cette saga a l’envie (voire la possibilité) de côtoyer les plus grands du genre. D’entrée de jeu, nous faisons la rencontre d’un amiral prêt à tout pour renverser un empereur sénile et qui place ses pions dans l’ombre, quitte à fomenter l’assassinat de toute la famille (même les bâtards) de l’empereur. C’est dans la foulée que William, le petit-fils de l’empereur, échappe de justesse à ce complot bien huilé et disparaît dans la masse silencieuse des foules impériales.

Que dire du personnage héroïque mais un peu fripouille qu’incarne Einar, un pilote surdoué qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui se retrouve mis au ban de son conglomérat marchand car il a sauvé la vie du fils du gouverneur d’une planète aux marges de l’empire en lui mettant un coup de poing dans la tronche afin de l’exfiltrer face à une foule en colère de travailleurs ! Ou encore de Lucy, une alter, une jeune fille dotée de pouvoirs psychiques et emprisonnée depuis son plus jeune âge dans un complexe impérial, au milieu d’autres « aberrations » en son genre.

Vous l’aurez compris John Crossford n’est pas à prendre à la légère ! Son récit choral est dense sans être surchargé. Chaque personnage apporte sa juste mesure de world-building, ainsi que sa propre thématique, comme Lucy sur l’oppression et la relation toujours conflictuelle de l’humanité avec la différence. Grâce au prologue et le complot mis en place afin de renverser l’Empereur, nous comprenons rapidement que chaque personnage aura un rôle à jouer dans les évolutions que va vivre l’Empire ! Qui plus est l’auteur laisse entendre que les événements qui se jouent en coulisse vont impacter directement les personnages. J’ai une affection des plus sincères pour l’histoire touchante de Lucy, emportée par un système qui la dépasse et qui va forger sa personnalité dans l’adversité !

L’auteur aborde nombre de sujets qui raviront les jeunes et les anciens fans de SF : réjuvénation, flotte galactique ultra-militarisée, un empire à l’agonie qui n’attend que les rebellions à l’échelle de plusieurs systèmes pour imploser, pouvoirs psychiques… Second Œkoumène est un condensé du meilleur de la SF : Hamilton, Scalzi, Weber… Les révoltes et les complots rappellent la finesse du scénario de The Expanse, tandis que l’action rappelle un Gareth L. Powell et son Braises de guerre

Retenez le nom de cette série. Second Œkoumène est une fresque galactique ambitieuse qui rappelle Peter F. Hamilton et John Scalzi ! Le style, presque cinématographique, est limpide et on dévore les pages ! Il me tarde de connaître l’identité de cet auteur mystère qui mériterait qu'on lui serre la main !

Chez l’éditeur

Où le trouver

Commentaires